Partager Tweet Partager Epingler

Kyoto possède un patrimoine historique important, avec de nombreux temples et sanctuaires. Construite au 8e siècle sur le modèle des anciennes capitales chinoises, Kyoto a été longtemps été le centre culturel du Japon tout en servant de capitale impériale jusqu'au milieu du 19e siècle. Elle a été au centre du de l'évolution de l'architecture religieuse et a exercé une influence profonde sur le reste du monde.

Les 17 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco sont répartis sur la ville de Kyoto et les environs. Ils sont une illustration vivente de l'évolution historique et des jardins japonais.

Temple To-ji à Kyoto et sa majestueuse pagode

Temple To-ji

Centre de Kyoto

Le temple bouddhiste To-ji est célèbre pour sa pagode qui mesure 57 mètres de haut, ce qui en fait la plus grande tour en bois du Japon.

Nishi Hongan-ji : le Temple de l’Ouest des Voeux premiers

Nishi Hongan-ji : le Temple de l’Ouest

Centre de Kyoto

Le temple Nishi Honganji, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, possède plusieurs Trésors Nationaux.

Château de Nijo à Kyoto : l'ancienne résidence du shogunat Tokugawa

Château de Nijo

Centre de Kyoto

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le château de Nijo dévoile la beauté de l’architecture japonaise ainsi que de magnifiques jardins.

Ginkaku-ji : le pavillon d'argent de Kyoto

Ginkaku-ji : le pavillon d'argent

Higashiyama

Le pavillon d'argent, ou Ginkaku-ji, est un sanctuaire zen situé au pied des montagnes à l'est de Kyoto, avec un magnifique jardin sec

Kiyomizu-Dera, le grand temple de l'eau pur à Kyoto

Kiyomizu-Dera, le grand temple de l'eau pur

Higashiyama

Le Kiyomizu-Dera est l'un des endroits les plus populaires de Kyoto car il offre une vue magnifique sur la ville. C'est un gigantesque espace bouddhiste composé de plusieurs temples.

Daigo-ji, le temple des fleurs au sud de Kyoto

Daigo-ji et ses temples construits sur la montagne

Sud de Kyoto

Malgré son emplacement relativement éloigné du centre de la ville, il attire de nombreux visiteurs au printemps ou à l'automne pour admirer la beauté du paysage.

Tenryu-ji, le plus beau temple d'Arashiyama à Kyoto

Tenryu-ji, le célèbre temple zen

Arashiyama

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, c'est plus important des cinq grands temples de Kyoto. Son sublime jardin japonais est organisé autour d'un vaste étang et ses roches solides.

Saiho-ji, le temple des mousses à l'Ouest de Kyoto

Saiho-ji, un spectaculaire jardin de mousses

Ouest de Kyoto

Aussi connu sous le nom de Kokedera, ce temple est célèbre pour son sublime jardin où sont cultivées près 120 espèces de mousses différentes.

Kinkaku-ji : le temple d'or

Kinkaku-ji : le temple d'or à Kyoto

Nord de Kyoto

Le temple bouddhiste de Kinkaku-ji est le lieu le plus visité de Kyoto. Il s’est fait connaitre pour ses deux étages entièrement recouverts de feuilles d’or.

Ryoan-ji, le célèbre jardin sec de Kyoto

Ryoan-ji

Nord de Kyoto

Ce temple est surtout célèbre pour son jardin d'inspiration Karesansui. Quinze rochers, petits et grands, émergent d'une mer de sable blanc et invitent à la contemplation.

Ninna-ji : le vaste temple à Kyoto, célèbre pour ses cerisiers en fleurs

Ninna-ji et sa célèbre pagode

Nord de Kyoto

Un temple à ne pas rater à Kyoto. Construits autour d’un hall principal, de petits bâtiments secondaires sont perdus dans ses superbes jardins. C'est un endroit remarquable au printemps lors de la floraison des cerisiers.

Kamigamo

Kamigamo

Nord de Kyoto

Le plus ancien sanctuaire shinto de Kyoto est dédié à la divinité du tonnerre. Bien qu'assez méconnu, il recèle tout de même de bien belles découvertes.

Sactuaire Shimogamo à Kyoto

Shimogamo : un des plus ancien sanctuaire et lieu de festivités

Nord de Kyoto

Ce temple est niché dans une forêt avec des arbres veiux de plus de 600 ans, et puis la porte rouge du sanctuaire vous accueille. Dans l'enceinte recouverte de sable blanc, règne une ambiance majestueuse.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !