Partager Tweet Partager Epingler

Dormir dans un temple est un hébergement insolite au Japon en plus est plutôt économique. L’hébergement dans les temples est une tradition très ancienne puisque les pèlerins y ont toujours été accueillis. De nos jours ces shukubo (temple-auberge) sont aussi prisés par les touriste en recherche d'une atmosphère toute particulière.

Un hébergement acessible à tous ?

Depuis plus de 1000 ans, les temples bouddhistes zen hébergent les pèlerins, mais de nos jours ils ne sont plus très regardant quant à la motivation spirituelle ou religieuse. Les shukobo sont ouverts à tous les voyageurs, hommes et femme, tant que vous suivez leur règles et respectez leurs rites. Dans certains endroits cet accueil est d'ailleurs devenu un véritable business.

Certains temples proposent une réservation en ligne via leur site internet mais pour d'autres il vaut mieux parler un peu japonais car ils disposent juste d'un téléphone. C'est pourtant dans ces endroits que vous aurez l'expérience la plus dépaysante car ils sont moins pris d'assaut par les touristes étrangers.

La plus grande concentration de shukubo se trouve autour du Mont Koya, une montagne sacrée à 100 environ kilomètres au sud d'Osaka.

Dormir dans un temple est-il confortable ?

Ne vous arrêtez pas à l'image très simple et spartiate des temples japonais, ils n'en demeurent pas moins confortables. L'aménagement est dans un pur style japonais, avec un futon à la place du lit, mais n'espérez pas y retrouver les objets du quotidien moderne tels qu'une télévision. Il faut bien comprendre qu'un temple n'est pas un hôtel, il n'y a pas d'employés à votre service, et souvent vous devrez partager une salle de bain commune.

Vous trouverez cependant dans ces lieux une atmosphère sans commune mesure, où la part belle est faite au bois. Véritable lieu dédié au calme et à l'harmonie, il vous sera peut-être difficile de résister à l'envie d'y passer quelques jours de plus que prévu.

Le petit-déjeuner et dîner sont généralement inclus, et ce sera menu unique pour tout le monde, sans viande ni poisson ! Ce sera pour vous une chance d'expérimenter le régime végétarien unique des moines. Certains temples tolèrent la consommation d'alcool et on vous proposera peut-être de la bière ou du saké.

Quelques règles pour bien se comporter

Les shukubo font partie intégrante des monastères bouddhiques qui les gèrent. Tous les voyageurs sont les bienvenus, du moment qu’ils respectent certaines règles comme le calme, l’horaire des repas et du bain. On ne vient pas dans un temple bouddhistes pour faire la fête. Il convient donc de porter une tenue décente dans l’enceinte, se déchausser à l'entrée et l'intimité des autres personnes.

Chaque temple a ses propres rituels : méditation, récitation de soutras sacrés, ou le rituel du feu du bouddhisme. Que vous soyez venu là pour prier ou non, nous vous conseillons d'assister au rituel du matin qui est une expérience riche de sens. Cela n'a rien d'obligatoire mais si vous êtes intéressé, sachez qu'il vaut faudra vous lever tôt, vers 5h ou 6h du matin !

D'autres hébergements insolites

Hébergement insolite au Japon : dormir dans un hôtel coquin

Love hôtel : pour dormir et pour le plaisir

Des Love Hôtel, vous en trouverez partout au Japon, ils font partie intégrante de leur culture. Ce sont des chambres que l’on utilise pour un moment intime avec son ami ou amie.

Hôtel capsule au Japon, ou comment dormir dans des boites empilées

Hôtel capsule : une expérience insolite

S'il est un type d'hébergement insolite auquel pensent tous les voyageurs, c'est bien l'hôtel capsule. Concept inventé à Osaka à la fin des années 70, l'idée est de proposer un hébergement peu cher au centre des grandes villes.

Gardons de contact

Laissez un commentaire !