Partager Tweet Partager Epingler

Au Japon, le kimono est la tenue traditionnelle par excellence et ne passe pas de mode. Porté lors des grandes occasions et des cérémonies depuis les toutes premières civilisations japonaises, le kimono est un vêtement standard porté par les hommes comme par les femmes, synonyme d'élégance et de solennité.

Il existe plusieurs versions du kimono, des formes les plus sophistiquées à porter à l'occasion des mariages aux plus détendues à porter en été ou pour la nuit.

Le kimono classique, vêtement traditionnel japonais, est une robe généralement colorée, avec ou sans motifs, et fabriquée en matériaux nobles comme le lin, la laine ou la soie. Il s'agit d'une longue robe droite qui descend jusqu'aux pied et dont les manches sont très longues, parfois même jusqu'au sol. Le tissu utilisé pour fabriquer le kimono est de forme rectangulaire et n'est jamais coupé mais seulement plié, et croisé sur le devant. C'est pourquoi savoir porter le kimono est un véritable art de vivre, relevant d'un apprentissage transmis de génération en génération.

Le yukata est la version du kimono la plus « relax ». Fabriqué en coton, il est léger et est fait pour être porté en été lors des fêtes traditionnelles et des festivals. Il peut également être porté comme vêtement de nuit et même à la sortie du bain lors des chauds mois estivaux.

Le furisode est un type de kimono sophistiqué en soie aux manches très longues et porté par les jeunes femmes célibataires le jour de leur vingtième anniversaire. Il est également souvent revêtu à l'occasion de la cérémonie du thé et dans les mariages.

Il existe également d'autres types de vêtements traditionnels que le kimono. Le hakama par exemple était autrefois porté par les nobles et par les samouraïs. Aujourd'hui revêtu lors de grandes occasions par les hommes et les femmes, ou bien lors des combats d'arts martiaux, il peut parfois être associé à un kimono. Le hakama est un pantalon très large avec deux plis à l'arrière et cinq plis à l'avant.

Les tenues coutumières japonaises sont généralement portées avec des chaussures traditionnelles appelées geta. Les geta se présentent sous la forme d'une sorte de tong en bois, surélevée par deux supports verticaux que l'on appelle des « dents ». Ces chaussures font partie intégrante du patrimoine culturel du Japon et étaient autrefois portées par tout un pan de la population, des paysans aux nobles en passant par les geishas. Si elles étaient autrefois traditionnellement fabriquées en bois, on en trouve aujourd'hui en plastique même si la forme est restée identique à la version ancestrale. A première vue difficiles à porter, les geta sont en réalité très bonnes pour le maintien et l'alignement de la colonne vertébrale.

A lire aussi sur la mode japonaise

L'uniforme au Japon, l'art de la conformité

L'uniforme au Japon, une tendance déclinante ?

Même si des établissements choisissent de ne plus imposer le port de l'uniforme, cette tenue est tellement populaire que les élèves choisissent d'en porter un quand même, dans une version personnalisée.

Le costume, tenue de travail des salarymen au Japon

Le costume, tenue de travail des salarymen

Le costume deux pièces est la tenue officielle des salarymen, de la même façon qu'en Europe et ailleurs les employés d'entreprises et de services publics sont habillés en chemise-veste-pantalon-cravate.

La mode dans la rue au Japon

Les looks de rue au Japon

Il n'est pas rare de croiser dans les rues de Tokyo des jeunes filles ou jeunes garçons en costume, semblant sortir d'un parc d'attraction ou d'un dessin animé.

Gardons de contact

Laissez un commentaire !