Partager Tweet Partager Epingler

L'uniforme traditionnel est obligatoire dans la majorité des établissements scolaires au Japon, plus généralement dans les collèges et les lycées. On oublie alors l'estravagance de la mode japonaise pour une tenue plus conformiste. Les élèves d'écoles primaires peuvent se voir imposer le port de l'uniforme, mais cela est plus rare.

Les collégiens et lycéens japonais portent le gakuran. Il s'agit d'un uniforme d'inspiration occidentale et militaire, composé d'une veste à col droit boutonnée sur toute sa longueur, et d'un pantalon droit. Les couleurs du gakuran sont en général sombres, du noir au gris en passant par le bleu nuit. L'uniforme traditionnel des filles est quant à lui nommé sailor fuku. Composé d'une blouse au col marin agrémentée d'un ruban ainsi que d'une jupe plissée, le sailor fuku rappelle l'uniforme scolaire anglais.

Les uniformes diffèrent légèrement selon les établissements et sont en général aux couleurs du lycée ou du collège dans lequel ils sont portés. Enfin, ils changent légèrement en fonction des saisons ne sont pas les mêmes en été et hiver. Chaque changement d'uniforme dans les écoles est alors opéré précisément au 1er juin et au 1er octobre.

Les uniformes scolaires traditionnels ont depuis quelques années laissé place à des tenues plus occidentales. Dans certains établissements, les garçons portent ainsi l'assortiment chemise- pantalon-veste-cravate, tandis que les filles revêtent un chemisier, une jupe plissée à motifs écossais, une veste ou un pull à manches courtes agrémenté d'une cravate ou d'un nœud.

Les élèves des collèges et lycées aiment également personnaliser leur look, même si cela est en principe interdit dans de nombreux établissements. Si les garçons choisissent souvent d'accrocher à leur veste des pin's, badges et autres accessoires aux couleurs de leurs groupes ou mangas préférés, la mode était également aux pantalons trop larges et aux vestes déboutonnées dans les années 1990. A cette même époque, les filles adoptaient les « loose socks », de longues chaussettes blanches épaisses, plissées et remontées jusqu'aux genoux. Aujourd'hui, la tendance est plutôt aux coupes fines, aux accessoires couleur pastel et, pour les filles, aux hautes chaussettes de couleur noire.

Depuis quelques temps, beaucoup d'établissements choisissent de ne plus imposer le port de l'uniforme à leurs élèves. Mais cette tenue est tellement populaire que certains élèves choisissent d'en porter un quand même, dans une version personnalisée. Les boutiques spécialisées dans la confection et la vente d'uniformes scolaires rencontrent toujours un franc succès au Japon, notamment auprès des touristes, l'uniforme japonais ayant été popularisé dans le monde entier à travers les manga.

A lire aussi sur la mode japonaise

Les tenues traditionnelles au Japon

Les tenues traditionnelles au Japon

Le kimono classique, vêtement traditionnel japonais, est une robe généralement colorée, avec ou sans motifs, et fabriquée en matériaux nobles comme le lin, la laine ou la soie.

Le costume, tenue de travail des salarymen au Japon

Le costume, tenue de travail des salarymen

Le costume deux pièces est la tenue officielle des salarymen, de la même façon qu'en Europe et ailleurs les employés d'entreprises et de services publics sont habillés en chemise-veste-pantalon-cravate.

La mode dans la rue au Japon

Les looks de rue au Japon

Il n'est pas rare de croiser dans les rues de Tokyo des jeunes filles ou jeunes garçons en costume, semblant sortir d'un parc d'attraction ou d'un dessin animé.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !