Partager Tweet Partager Epingler

Dans la vie au Japon, le collectivisme prime sur l'individualisme. En effet, peu de place est laissée à l'expression de l'individualité telle qu'on la connaît au sens occidental du terme. Les valeurs collectives, la conformité au groupe social et la mise en valeur du clan familial sont des règles intangibles de la vie dans la société japonaise.

Un bel exemple de cette mise en valeur du groupe au détriment de l’individu est le comportement des piétons japonais aux feux rouges. Nous autres occidentaux avons la fâcheuse tendance à nous précipiter pour traverser au feu rouge lorsque que la route est libre et qu'aucune voiture n'est en vue. Au Japon, cette habitude n'existe pas et les feux de signalisation sont strictement respectés, même si aucune voiture n'empêcherait à priori de traverser avant le passage au vert. Les touristes qui traversent hors des passages piétons et/ou pendant un feu rouge sont alors vus par les japonais comme des gens bien peu civilisés.

La vie en société au Japon est globalement dictée par des règles minutieuses, des formules de politesses et des gestes précis à respecter dans tous les aspects de la vie quotidienne. En tant que visiteur, vous aurez à connaître les principales règles de bonne conduite qui vous permettront de ne pas offenser vos hôtes et de vous intégrer au mieux parmi la population locale. Ainsi, qu'il s'agisse de la vie à la maison, du comportement à avoir à table, de la conduite à adopter dans la rue, dans une salle de bain ou dans un magasin, de nombreuses conditions régissent le comportement idéal à avoir. Le fait de fumer, d'avoir des tatouages ou le rapport à la nudité sont également très différents de nos propres visions. Ces règles, très éloignées de nos coutumes occidentales, ne pourront être devinées par les visiteurs sans un apprentissage préliminaire.

Les citoyens japonais, très respectueux des règles de la société, se conduisent particulièrement bien à l'extérieur : ils ne jettent ni leurs ordures ni leurs mégots par terre, ne crachent pas leur chewing-gum dans la rue, trient leurs déchets, et n'expriment jamais leur colère ou leur désapprobation dans les lieux publics. Le Japon est également l'un des pays les plus sûrs au monde, en terme d'agressions et de criminalité. La politesse, la discrétion et le minimalisme sont des piliers de la vie en société en Japon. Bien que cette mise en valeur des règles collectives puisse mettre à mal certaines individualités, ce mode de vie forge l'identité japonaise et permet également de définir un individualisme qui sert avant tout la collectivité à laquelle il appartient, en faisant un principe intéressant et bien différent de l'individualisme à tendance égoïste de nos sociétés occidentales.

La jeune génération au Japon tend à s'éloigner de ce modèle et semble devenir plus individualiste que ses aînés. Cependant, certains de ces comportement s'avèrent en réalité suivre eux aussi des règles communes, imposées par exemple par les diktats de la mode. Les jeunes adolescents japonais qui semblent vouloir être plus « libres », sont par exemple très influencés par les artistes, les influences locales et les règles imposées par la société de consommation dans laquelle ils évoluent. Un autre phénomène observé au Japon, et probablement l'une des conséquences de ce collectivisme exacerbé, est la tendance des jeunes, et des moins jeunes, à l'introversion. On nomme ces personnes vivant seules et en marge de la société des « hikikomori ». Souffrant de solitude et de non appartenance à un groupe en particulier, ces personnes ne trouvent pas leur place dans la société et se renferment sur elles-mêmes pour ne plus sortir de chez eux pendant des mois, voire des années.

La vie en société au Japon est en somme très différente de la nôtre et c'est l'un des aspects particulièrement intéressants à découvrir et à vivre lorsque l'on met les pieds au Japon.

Sur le même thème

Japon au quotidien, temple de la consommation

La vie quotidenne au Japon

La vie quotidienne des japonais et tout ce qui la compose vous réserve bien des surprises. Tout y est fait pour consommer à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Sortir et faire la fête au Japon

Sortir et s'amuser au Japon

Adeptes de la vie nocturne, beaucoup de japonais prennent l'habitude de sortir en semaine pour décompresser après une dure journée de travail.

Gardons de contact

Laissez un commentaire !