Partager Tweet Partager Epingler

Très attachés à l'esthétique et à la précision, les japonais réservent une part très importante de leur vie en société à la mode vestimentaire. Définie par l'adjectif « kawaii », qui signifie « mignon », la mode japonaise met l'accent sur la beauté, l'excentricité, l'accumulation des accessoires et des détails.

Si le costume traditionnel reste une valeur sûre au Japon, on peut en effet régulièrement croiser en ville des femmes en kimono et geta (sandales en bois traditionnelles), la jeunesse aime à se créer des looks originaux et excentriques, inspirés des personnages de manga ou copiés sur le style des groupes musicaux locaux. Les japonais savent également dans certaines circonstances choisir la sobriété et le minimalisme. Les étudiants et certains employés portent en effet des uniformes. Quant aux salarymen, le costume reste toujours leur tenue de travail, représentatif de leur profession et en conformité avec le milieu professionnel dans lequel ils évoluent.

Si aujourd'hui dans les rues japonaises la plupart des passants portent en majorité les mêmes tenues que dans nos contrées et déambulent en jean, baskets, tee-shirt, tailleurs..., on croise encore souvent des adolescents et jeunes adultes aux looks extravagants, en particulier dans les quartiers « jeunes » tels que Shibuya et Harajuku à Tokyo. Les looks de rue ont vu le jour dans les années 1990 et tendent aujourd'hui à se faire plus rares, même si l'on croise encore régulièrement en ville des « cosplay », des « lolita », « kogyaru » et autres tenues « girly gothiques», comme tout droit sortis d'un dessin animé fantastique. Ces tenues « kawaii » sont inspirées des manga, des films et des groupes musicaux locaux. Ce sont des looks très travaillés, colorés et très accessoirisés, où le maquillage et la coiffure prennent une place importante, surtout chez les jeunes filles. Au Japon, le style vestimentaire chez les jeunes est, encore une plus que chez nous, l'expression d'une identité et d'une appartenance à une communauté.

La mode tokyoïte est souvent pionnière et a de nombreuses fois influencé les tendances planétaires. Le quartier de Shibuya, où la moyenne d'âge des passants ne dépasse guère 20 ans, est le quartier « fashion » par excellence. Il regorge de boutiques de vêtements, de sacs et de chaussures dans lesquelles les visiteurs se plaisent à découvrir les dernières tendances les plus originales. Harajuku et ses rues commerçantes foisonnantes, ses boutiques de marque et ses vitrines aguicheuses est lui aussi un quartier qui fait rêver les touristes et attire les stylistes du monde entier venus en quête d'inspiration. Car la mode japonaise est l'une des plus créatives au monde. La rigueur des vêtements haute couture laisse ici place à l'excentricité et aux idées les plus folles. C'est par exemple à Tokyo que sont apparus les premiers jeans incrustés de fausses pierres qui ont ensuite envahi les podiums des défilés occidentaux.

Quoi qu'il en soit, vous ne pourrez visiter le Japon sans vous rendre compte par vous même de l'influence de la mode vestimentaire chez les japonais et de l'originalité dont celle-ci fait preuve, pour le plus grand plaisir de nos yeux.

A lire aussi sur la société japonaise

Les japonais, un peuple avec une culture unique

Les japonais et leurs tentations du monde occidental

La vie sociale japonaise est particulière, régie par des règles très minutieuses, définies comme critères de moralité, où les rapports entre les individus sont définis de façon hiérarchique.

La vie au Japon

La vie au Japon et ses codes

La vie japonaise regorge de richesses que vous aurez tout le plaisir de découvrir au cours de votre immersion au sein de ce peuple unique.

Partir vivre au Japon, quelles sont les solutions

Comment s'installer au Japon pour une longue durée

S'installer au Japon en tant qu'expatrié n'est pas forcément chose aisée, même si à première vue ce pays a tout pour plaire et correspond en tout point à vos envies.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !