Partager Tweet Partager Epingler

Outre les sushis, les Samouraïs et les Geishas, le karaté fait également partie de la culture nipponne connue de part le monde. Cet art martial est connu pour son image de self défense, mais sa pratique relève de beaucoup de profondeur. Bien qu’il mise sur des pratiques physiques, le karaté fait aussi appel au mental et au spirituel lors des entraînements, des compétitions et des démonstrations en tout genre.

Les origines du karaté au Japon

C’est vers les années 400 ou 500 que le karaté est né au Japon. Il fait ainsi partie des arts martiaux les plus anciens pratiqués dans le pays. Cependant, la polémique demeure sur son véritable origine. La Chine prétend que les pratiques martiales dont le karaté avaient déjà été très développées dans le pays avant que le moine Bodhidhama n’arrive sur l’archipel. Ce dernier est en effet connu pour être le père du karaté.

Les techniques de base ont été créées en Chine, ce n’est que par la suite que l’art fut exporté vers Okinawa afin d’y trouver sa forme originelle. Comme le karaté s’est développé au cours des siècles pour donner naissance à plusieurs styles et techniques, il est désormais possible de distinguer les écoles qui l’enseignent à travers les formes et les styles qu’elles pratiquent.

Les techniques les plus utilisées

Conçu pour passer à l’offensive tout en assurant la self-défense en cas de besoin, le karaté regroupe plusieurs techniques. Ces dernières se basent sur trois piliers dont le KATA ou les formes, le KIHON ou les techniques de base et le KUMITE ou les échanges.

Différentes parties du corps sont exploitées pour la mise en pratique de ces techniques : les doigts, les mains, les avant-bras, les coudes, les genoux et les pieds. Elles servent pour attaquer mais aussi pour se défendre. L’apprentissage s’effectue la plupart du temps dans un Dojo, dans lequel se tiennent des séances en groupe permettant de suivre tout un programme.

L’entraînement permet de connaître les différentes techniques, déplacements et positions à adopter au cours d’un combat. Cela s’enchaine par une pratique avec un partenaire pour l’expérimentation des différentes techniques acquises. Il est possible de découvrir les divers enchaînements avec leurs codes ainsi que leurs structures. Durant cette présentation, l’élève plonge dans un univers imaginaire où il fait face à plusieurs adversaires. L’objectif étant de former le corps à l’automatisme tout en perfectionnant les mouvements.

La personne qui pratique le karaté peut être amenée à utiliser cet art martial pour se défendre ou à le pratiquer durant des compétitions nationales ou internationales dans un cadre sportif. Si vous faites un voyage au Japon, vous pouvez visiter l’une de ces écoles qui enseigne le karaté, d’autant plus si vous pratiquez déjà ce sport martial. N’oubliez pas de présenter une lettre d’accréditation afin de faciliter votre entrée auprès de ces écoles. Vous pourrez apprendre quelques techniques ou à échanger avec d’autres senseis le temps d’une journée en fonction de votre programme.

Sur le même thème

Partir au Japon pour découvrir l'Aikido

L'Aikido au Japon

Ayant marquée la culture japonais d’après guerre et la disparition des Samouraïs, cette discipline continue de faire perdurer l’essence des anciennes écoles d’arts martiaux.

L'origine du Judo et pratique au Japon

Le Judo au Japon

Respect d’autrui, sincérité, courage, fidélité sur les paroles données, modestie, amitié et contrôle de soi sont les bases du Judo.

Kyûdo, la voie du tir à l'arc japonais

Kyûdo, le tir à l'arc japonais

Cet art permet de développer des qualités souvent reconnues au Japon telles que la modestie, le respect et l’amabilité.

Kendô, la voie du sabre

Le Kendô au Japon

Se pratiquant avec un long sabre en bois ou en bambou, le Kendo est un art martial inspiré de la culture des Samouraïs, d’où son appellation la Voie du Sabre.

Sumo au Japon : origines et rituel de cet art martial

Combats de Sumo au Japon

Ce sport national puise son essence à une époque où les Japonais adoraient les dieux shintos, il le pratiquaient pour obtenir la faveur des dieux.

Gardons de contact

Laissez un commentaire !