Transports à Kyoto : comment prendre le bus et le métro

Transports à Kyoto

Partager Tweet

Kyoto est à la fois une des plus grandes villes du Japon, mais aussi une ville historique qui attire chaque année des millions de touristes. Elle possède ainsi un réseau de transport en commun dense qui associe à la fois le train, le métro et le bus.

Le train

Le Shinkansen arrive à la gare JR de Kyoto. Avec son design résolument contemporain, cette gare vaut déjà une visite. C'est un peu le point central des touristes à Kyoto car de là partent des trains qui permettent de rallier des quarties éloignés (tels que Arashiyama sur la ligne Sagano), ou bien la ligne Nara que vous emprunterez pour aller au temple de Fushimi Inari. La ligne Keihan est une alternative à la ligne Nara pour rejoindre Fushimi Inari en longeant la rivière Kamo.

Quand vous sortez de la gare, sur la place en en face, se trouve le plus grand terminus d'autobus de la ville. Beaucoup de bus partent d'ici et desservent de nombreux sites. Au sous-sol de la gare se trouve la station de métro "Kyoto" sur la ligne Karasuma.

A votre arrivée à Kyoto vous pourrez acheter à la gare les pass de transport que nous allons détailler plus bas. Rendez-vous au bureau d'information touristique « Kyo Navi », situé au deuxième étage de la gare, ou bien directement au Bus Ticket Center situé devant la gare.

Le métro de Kyoto

Le métro de Kyoto est composé de deux lignes qui se croisent au coeur de la ville.

  • La ligne Karasuma, sur un axe nord-sud, identifiée de couleur verte. Elle comprend 15 stations et couvre les 13.7 km qui séparent les gares terminus de Kokusai Kaikan (au nord) et de Takeda (au sud) en 27 minutes
  • La ligne Tozai, sur un axe est-ouest, identifiée de couleur rouge. Elle comprend 17 stations et couvre les 17.5 km qui séparent les gares terminus de Rokujizo (à l'est) et de Uzumasa Tenjingawa (à l'ouest) en 35 minutes. Elle passe par la gare JR de Kyoto.

Chaque station est symbolisée par la combinaison de la première lettre de la ligne (« K » pour la ligne Karasuma ; « T » pour la ligne Tozai) et du numéro de la station. Il est possible de passer d'une ligne à l'autre à la station commune Karasuma Oike (T13 sur la ligne Tokai et K08 sur la ligne Karasuma).

Plan des 2 lignes de métro de Kyoto

Les trains commencent à circuler à partir de 5h du matin et s’arrêtent un peu avant minuit. Selon l’heure de la journée, la fréquence de passage des rames varie. Aux heures de pointe, elles passent toutes les 4 à 5 minutes alors que tôt le matin, les trains passent toutes les 27 minutes. Les horaires changent aussi légèrement les week-ends et jours fériés.

Le tarif varie selon la distance. Le prix de base pour un adulte est de 210¥ (tarif réduit de 110¥ pour les enfants de moins de 12 ans). Le métro est donc un moyen onéreux de se déplacer. Il est possible d'acheter un forfait pour la journée (600¥ pour les adultes et 300¥ pour les enfants), mais uniquement valable pour le métro, et pas le bus. Il existe toutefois le "Kyoto Sightseeing" qui est plus onéreux mais a l'avantage d'être valable pour les deux (informations plus bas).

Le JR Pass n'est pas utilisable mais vous pouvez payer avec votre carte IC (Suica, Pasmo, ...). On ne peut pas considérer le métro comme unique moyen de se déplacer, car ses deux lignes ne couvrent pas entièrement la ville, à moins d'aimer beaucoup marcher.

Cependant, ce moyen de transport reste intéressant sur deux points. Le premier est qu'il circule quasiment toute journée, contrairement aux bus qui s'arrêtent souvent assez tôt (parfois à 17h). Le second est qu'il est rapide. Kyoto a tendance a être soumis aux embouteillages, et cela peut vous faire perdre beaucoup de temps...

Le bus : un moyen pratique et économique pour circuler

Si à Tokyo vos déplacements se faisaient majoritairement en métro, à Kyoto ce sera en bus. Certes il existe deux lignes de métro, mais la grande majorité des endroits touristiques sera accessible en bus. Il existe deux types de bus qui circulent dans Kyoto :

  • Les bus qui circulent uniquement dans le centre de la ville. Leur numéro est écrit en blanc sur un fond coloré (exemple ligne 205 ci-dessous). Le tarif est unique : 230¥. Sachez que le quartier de Arashiyama est en dehors de cette zone ;
  • Les bus qui rejoignent la banlieu. Leur numéro est écrit sur fond blanc (exemple ligne 31 ci-dessous). Le prix dépend de la distance parcourue ;
Les deux types de bus de Kyoto

Pour prendre le bus, c'est très simple. Vous montez toujours par l'arrière. S'il s'agit d'un bus de banlieu, vous devrez prendre un ticket. Pendant le trajet les arrêts sont annoncés aussi en anglais ; appuyez sur le bouton proche des portes pour demander à descendre au prochain arrêt. Vous sortez alors par l'avant et payez le montant exact dans la machine à côté du chauffeur. Si vous n'avez pas l'appoint, vous pourrez faire de la monnaie grâce à la machine automatique située à côté du chauffeur.

Plan des lignes de bus de Kyoto

Télécharger le plan des lignes de bus à Kyoto

Tous les bus sont maintenant compatibles avec les cartes IC (Suica, Pasmo, ...). Sur les bus de ville vous passez la carte devant le lecteur en sortant du bus ; sur les bus de banlieu vous la passez en montant et en descendant.

Pour vous évitez de payer chaque fois votre trajet, il existe existe aussi un pass avantageux qui permet de circuler en illimité :

  • Le City Bus All-day Pass au prix de 500¥ (moitié prix pour les enfants) vous permet de voyager librement en bus dans le centre de la ville pendant toute une journée. Vous pouvez l'acheter dans les distributeurs de tickets des stations de métro ou directement dans le bus (au moment de descendre, demandez au chauffeur). Attention, car il n'est valable que pour la journée en cours. Même si vous l'achetez l'après-midi, il ne sera valable que jusqu'au soir.
  • Le Kyoto Sightseeing permet d'utiliser à la fois les bus de ville, les bus de banlieu et le métro. Son prix est de 1200¥ pour une journée et 2000¥ pour deux jours (moitié prix pour les enfants).

En plus des bus classiques, la ville de Tokyo propose aussi 3 bus touristiques : les RAKU BUS. Ils relient la gare et les zones touristiques les plus fréquentées. Vous les raconnaitrez facilement à leurs couleurs ! A bord, les annonces à bord sont effectuées en anglais.

  • La ligne 100, qui démarre de la gare de Kyoto et permet d'accéder au sanctuaires et temples Kiyomizudera, Yasaka, Heian, Nanzen-ji et Ginkaku-ji (Pavillon d'Argent) ;
  • La ligne 101 démarre de la gare de Kyoto et passe par la château Nijo-jo, Nishijin (Association des Industries du Textile), Kinkaku-ji (Pavillon d'Or) et le temple Daitoku-ji ;
  • La ligne 102 démarre du Ginkaku-ji, passe par Kyoto Gosho (palais impérial), le sanctuaire Kitano Tenmangu et se termine au Kinkaku-ji.
Les 3 bus de la ligne Raku permettent d

Afin de planifier vos trajets, vous pouvez utiliser le site http://www.arukumachikyoto.jp. Il vous donnera le meilleur trajet en utilisant le bus ou le métro, les horaires ainsi que le prix à payer.

A pied ou à vélo

Chaque année, le noimbre de personnes qui coisissent le vélo ne cesse d'augmenter. Il s'agit certainement du moyen le plus adapté pour visiter Kyoto avec une totale liberté et en prenant le temps d'aprécier l'ambiance si particulière de la ville.

Vous trouverez plusieurs sociétés de location, les prix démarrent à 500¥ la journée. Attention, il est interdit de laisser son vélo dans la rue ou aux abords de la gare, au risque de se le faire emporter par la fourrière. Il faut les garer dans les parkings (payants) prévus à cet effet.

Enfin, les marcheurs peuvent arpenter le centre de la ville sans trop de peine avec des bonnes chaussures...