Partager Tweet Partager Epingler

Partout dans le monde, de plus en plus de personnes apprennent le japonais. Ce choix se fait soit par intérêt pour le pays, soit parce que parce que les personnes sont en contact avec ce dernier (à titre personnel ou professionnel). Ceux qui apprennent le japonais s’intéressent au Japon et tentent de le comprendre à travers sa langue. Pourtant, ce n’est pas parce qu’on ne maîtrise pas la langue que l’on ne peut pas comprendre le Japon. Mais certaines situations imposent de connaitre la langue ou du moins simplifieront votre intégration ou votre expérience.

L'attrait de la culture

Le Japon fascine par sa culture riche, complexe et si différente de la notre. Quand on commence à s'y intéresser, on se retrouve forcément avec l'envie de mieux la comprendre, et apprendre la langue est un pas important. Il existe de nombreuses raisons pour apprendre le japonais mais chacune d'elle est portée par la volonté de s'ouvrir sur l'extérieur.

C'est tout un monde qui s'ouvre à vous. Le passé historique est très importants et de nombreux aspects dans leur culture est très intéressant. Les traditions, le respect, l'honneur, le zen, la calligraphie sont autant de choses qui donnent envie de se lancer dans l'apprentissage. Surtout que c'est plus plus facile que le chinois ; avec un minimum de travail personnel on arrive à connaitre les bases pour dialoguer et se faire comprendre.

Apprendre le japonais pour un voyage

Il n'est pas nécessaire de parler les langues des pays dans lequel on parle en voyage, mais reconnaissons quand même que cela aide beaucoup. Surtout si vous partez seul. Très peu de japonais parlent peu les langues étrangères, mais sachez qu'ils sont parfois curieux. Certains entameront la conversation pour vous demander d’où vous venez. D'autres vous proposeront même de vous accompagner à votre but. Mais devant votre incapacité à pouvoir parler, la conversation sera limitée. Vous risquez de rater l’opportunité de connaitre un peu plus la culture japonaise, et pourquoi pas de nouer des liens d’amitié.

Connaitre quelques rudiments de la langue lors d'un voyage vous fera donc gagner énormément de temps car en cas de doute sur la direction à prendre, il vous suffit de demander poliment votre chemin. De même pour demander où sont les toilettes, comment prendre un train. Votre récompense sera aussi de constater que dire quelques mots de japonais au cours d’un voyage vous vaudra des félicitations et des encouragements de vos hôtes.

Une des choses les plus frustrantes est de passer devant des restaurants et ne pas pousser la porte car on ne comprend pas le menu. Vous devrez alors vous rabattre vers ceux qui proposent des menus en traduits, alors que ce sont souvent des attrape-touristes. La représentation en plastique des plats en devanture peut vous donner une idée, mais oserez vous entrer ? Pourtant ces restaurants souvent spécialisés dans un seul type de cuisine sont à la fois excellents, bon marché et un lieu pour faire de belles rencontres. Si vous voulez goûter aux saveurs raffinées de vrais restaurants il va falloir comprendre un minimum le japonais.

Vous l’aurez compris, aller au Japon sans parler japonais est tout à fait possible, mais si vous apprenez quelques mots en vous apprécierez beaucoup plus votre voyage. Et qui sait, le fait d’apprendre quelques mots vous fera peut être aimer une nouvelle langue ! Surtout que c'est bien plus facile que le chinois.

Lire des manga

Nombreux sont ceux qui se sont intéressés au Japon à travers les manga. Bien que ce type de littérature ne soit pas très bien perçue au pays du soleil levant. Ils la considèrent comme destinée aux geek ou aux otaku. Le paradoxe est que les manga sont très populaires à l'étranger avec de nombreux fans.

En France vous ne trouverez que les titres les plus populaires, mais c'est une infime partie de ce qui est produit au Japon. Si vous choisissez de les importer, savoir lire un manga passera forcément par l'apprentissage du japonais. Heureusement la plupart sont assez faciles d'accès, écrits avec des phrases simples. Les kanji sont parfois surmontés de leur écriture en kana, ce qui facilite grandement la lecture.

Partir vivre sur l'archipel nippon

Disons le d'emblée, si votre projet est d'aller vous installer sur l'archipel nippon, parler la langue est une obligation. Vous ne pourrez pas compter sur votre anglais et encore moins sur le français. Ceux qui pensaient le contraire en ont fait les frais. Ne pas parler japonais est très handicapant pour pour trouver un travail mais aussi pour le quotidien (démarches administratives, ouvrir un compte bancaire, aller à la poste).

La plupart des entreprises vous demanderont un bon niveau, surtout si vous êtes en contact avec la clientèle ou si vous devrez collaborer avec d'autres employés. Bien sûr on peut étudier sur le tas, mais c'est long, pénible et frustrant. Il vous sera difficile de mener une conversation et l'entretien d'embauche sera rarement une réussite, sauf à postuler pour des petits boulots. La seule option sera de prendre des cours, si possible avant de partir.

La non maitrise de la langue constitue aussi un obstacle à l’intégration dans la société japonaise. Se faire des amis est essentiel. C'est à vous de faire des efforts et pas à eux d'apprendre votre langue. Dans le cas contraire vous vous mettez en marge de la société, vous resterez enfermé chez vous ou ne fréquenterez que des français. Vous passerez alors à côté de tout ce qui fait l'intérêt du Japon.

Sur le même thème

Apprendre à écrire japonais

Apprendre à écrire japonais

Avec ses deux systèmes de kana (hiragana et katakana) et surtout ses milliers de kanji (ces signes hérités du chinois), c'est l'écriture du japonais qui donne le plus de problème à ceux qui veulent apprendre la langue.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !