Visiter Kobe : la mégalopole connue pour son boeuf

Visiter Kobe

Partager Tweet

La ville portuaire de Kobe s’est rendue célèbre par sa viande de bœuf, mais aussi par le rôle qu’elle joue dans l’économie nippone. Si votre périple vous amène à visiter la région du Kansai, Kobe est l’une des mégapoles nippones que vous devez absolument visiter.

Les incontournables de la ville de Kobe

Les villas occidentales, Chinatown et le musée de la marine sont les incontournables de la ville de Kobe.

Installées sur les hauteurs de la ville de Kobe, dans le très fréquenté quartier du Kitano, les villas occidentales sont de somptueuses demeures conçues par des riches commerçants étrangers à l’ouverture du port à la fin des années 1850. Superbement conservées, la majeure partie de ces villas ont été transformées en musées ou en cafés auprès desquels vous pouvez goûter au romantisme à la japonaise.

Bien avant l’arrivée des Occidentaux, ce furent les Chinois qui s’étaient établis les premiers à Kobe. Cette ville rassemble une forte communauté chinoise qui est rassemblée dans le quartier de Nankinmachi en plein centre. À travers les années, ce quartier n’a jamais subi l’influence japonaise, il a su demeurer authentique.

Même si c’est la première fois que vous vous rendez dans cette ville, il vous sera difficile de rater ce musée dont l’architecture imite la forme d’un filet de pêche. Dans les galeries de ce musée, vous allez voir de formidables objets consacrés à la marine impériale et à l’entreprise qui y a vu le jour : Kawasaki.

Le mont Rokkô

Le téléphérique qui vous mènera vers le sommet du mont Rokkô se trouve à quelques minutes à peine de la gare de Shin-Kobe. Le point culminant de cette montagne offre un formidable panorama sur la ville de Kobe. Pour apprécier cette ville dans toute sa splendeur, les guides locaux vous recommandent le mont Rokkô à la tombée du jour.

Si vous souhaitez vous ressourcer auprès d’une source naturelle d’eau chaude, ne manquez pas de bifurquer vers le onsen d’Arima qui se situe de l’autre côté du mont Rokkô. Cette station thermale est la plus populaire de tout le Japon, les services qui y sont proposés méritent largement le détour.

La fête des Lumières de Kobe

À l’origine, la fête des Lumières de Kobe est un hommage aux 5000 victimes du séisme qui a ébranlé la ville en 1995. Avec le temps, ce message d’espoir est devenu un festival qui rassemble chaque année des milliers de touristes locaux et étrangers. En 2017, le Luminarie en est à sa 23 édition.