Hôtel typique au Japon

Hôtel typique au Japon : l'élégance d'une décoration traditionnelle

Partager Tweet

Lorsqu’on voyage, la nuit d’hôtel est bien souvent un lieu plus ou moins quelconque, sans grande surprise du moins, mais pourtant indispensable pour se reposer et reprendre des forces pour continuer à découvrir une région ou un pays. Séjourner dans un hôtel traditionnel au Japon, c’est poursuivre son voyage, à la découverte d’une culture dédiée au bien-être.

Le ryokan : l’hôtel typique du Japon

Ryokan ? Ce mot ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais il désigne l’auberge traditionnelle par excellence au Japon. Initialement réservés à la bourgeoisie locale, les ryokans se sont petit à petit démocratisés pour devenir un élément culturel de premier plan. Loin des codes standardisés des hôtels continentaux où toutes les chambres se ressemblent quelque soit le pays, ces établissements prennent place dans des maisons typiques aménagées à la japonaise.

La chambre d’un ryokan

Ce qui frappe avant tout, c’est qu’en rentrant dans la chambre, il n’y a pas de lit. Le plus souvent pas de douche non plus. Une table basse, des tatamis (tapis de paille à l’odeur caractéristique posés sur le sol), éventuellement quelques coussins vous accueilleront. Bienvenue dans l’habitat japonais : décoration simple, voire dépouillée mais vraiment dépaysante et attirante.

Une alcôve complète le plus souvent la chambre. Pour une suite, les pièces sont séparées par des cloisons coulissantes en papier. Tapisseries murales et boiseries finalisent le décor.

A l’heure du coucher, le personnel déplacera la table et les quelques accessoires pour mettre en place les futons, sorte de matelas moelleux faisant office de lit. Autant de futons alignés dans la pièce qu’il y a d’hôtes !

Plus qu’un hôtel

Un ryokan se distingue d’un hôtel classique pour le confort global qu’il présente. Tout est fait pour que le client se relaxe. Moment fort de l’étape, le bain thermal où il fait bon prendre son temps dans les eaux chaudes, entouré d’un décor vert et gris, de plantes et pierres évoquant l’esprit zen.

Qui dit ryokan dit aussi étape gastronomique. Pas de buffet international mais des plats locaux préparés dans la pure tradition. Difficile de décrire précisément le repas car il est composé de nombreux petits bols et petites assiettes aux couleurs vives : riz, poissons, légumes, tofu, fruits…

Beaucoup plus qu’une halte nocturne, l’auberge typique japonaise est une destination à part entière, une expérience incontournable dans le respect et la délicatesse dont les japonais ont le secret.