Partager Tweet Partager Epingler

Egalement connu sous le nom de temple des mousses, Saiho-ji aurait été fondé au XIVe siècle par Muso Kokushi, un maître jardinier révolutionnaire pour son époque. De cet esprit passionné et de ses mains habiles, naquit le plus beau des jardins que vous serrez amené à visiter à à l'ouest de Kyoto. Au fil des siècles, l’œuvre de ce géni inspire encore. En effet, l’architecture en deux étages du grand Saiho-ji se retranscrit clairement dans le travail des paysagistes des siècles qui ont suivi.

Un jardin impressionnant en deux niveaux

Le jardin s’étend sur deux niveaux, une partie supérieure et une autre qui se trouve au cœur même de l’endroit. Cette disposition permet de mieux apprécier les nuances qu’offre le paysage. Sur les hauteurs vous vous délecterez du traditionnel kare-sansui connu pour un tout autour sec et rocheux. Le parterre est de sable en ces lieux enchanteurs qui surplombent une pente tapissée d’une multitude de plantes toutes aussi rares les unes que les autres.

Au pied de cette splendeur se couche le niveau inférieur. Cette partie du jardin se reconnait par un étang en forme de kanji placé en son cœur. L’amas d’eau est encerclé d’un chemin de promenade qui crée une certaine connexion géographique avec les collines en arrière-plan. Vous trouverez en outre des chutes artificielles, fruit d’un travail de maçonnerie ultra élaborée. L’eau se déverse en effet d'une terrasse à trois étages dont les traits et l’allure ne pourra que vous couper le souffle.

Vous profiterez ainsi de cette atmosphère unique dotée d’un charme atypique créé par plus de 120 espèces différentes de mousses. Ce visuel presque illusoire est d’un vert paisible et riche. Beaucoup s’y aventurent pour déceler cette beauté particulière que l’on appelle localement Koke-dera, littéralement traduit par « temple de la mousse ». Ironiquement ce tapis pour lequel Saiho-ji connait tant de succès est en réalité le fait d’un siècle d’abandon durant lequel le sanctuaire ne bénéficia d’aucun entretien. Pour apprécier ce lit vert dans toute sa beauté, passez aux mois de mai et de juin, tandis que pour vous noyer dans l’univers coloré des arbres en fleur préférez la période automnale.

Un temple aux allures de carte postale

Ce monument est aussi beau que mystique. Il ne s’érige pas tout simplement comme un lieu touristique, le temple de Saiho-ji est un véritable sanctuaire de partage. En effet, une fois à l'intérieur du honden, vous serez invité à prendre part à certaines pratiques bouddhistes. Vous découvrirez la très apaisante pratique de la copie des sutras appelés shakyo en langue locale. A travers cette activité qui fait grandement appel aux vertus du cœur, car on l’appelle Sutra du cœur, vous apprendrez à vous servir d'une brosse trempée dans de l’encre comme instruments dédiés à l’écriture. Lorsque vous aurez terminé, la copie que vous aurez faite sera posée sur l'autel, vous pourrez ensuite poursuivre votre périple vers le jardin.

Le temps ne semblera jamais assez long pour vous imprégner entièrement de l’aura de cet endroit d’émerveillement. Néanmoins vous pourrez garder un très bon souvenir de Saiho-ji au cours d’une visite qui durera à peu près 90 minutes. Enfin, vous serez sans aucun doute tenté de refaire un voyage à Kyoto rien que pour fouler une fois encore ce magnifique parterre de mousses bleues.

Sachez que le temple ne se visite que sur rendez-vous. Une demande doit être envoyée en japonais à l'adresse du temple au moins deux mois à l’avance. Vous préciserez votre nom, adresse au Japon, le nombre de visiteurs, les dates souhaitées pour la visite ainsi qu'une enveloppe timbrée pour la réponse. Vous recevrez alors par la poste un courrier avec votre jour et heure de rendez-vous. Ce processus rend la visite de ce jardin compliqué pourceux qui n'ont pas de contact au Japon.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Koke-dera sur les lignes 63, 73 ou 83
    A pied : 20 minutes depuis la gare de Kyoto
  • Adresse
    56 Kamigayacho, Matsuo, Nishikyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Se présenter à l'heure de votre rendez-vous
  • Prix
    Laisser une donation 3000¥, de préférence dans une enveloppe

A voir depuis Saiho-ji

Jizo-in, un temple méconnu à l'Ouest de Kyoto que vous devez absolument visiter

Jizo-in, un endroit préservé hors du temps

~ 350 m

Un petit temple mais avec un atmosphère étonnante avec son petit jardin de mousse qui est méconnu par la plupart des touristes. Son accès à travers une forêt de bambous est une véritable invitation à sa découverte.

Villa impériale Katsura à Kyoto, un petit bijou d’architecture

Villa impériale Katsura

~ 2.6 km

La visite de cette villa vous surprendra par ses pavillons dressés sur des pilotis, son jardin avec un vaste étang et une île au milieu. Les nombreux points de vue font que ce site est exceptionnel.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !