Partager Tweet Partager Epingler

Vous êtes dans le nord de Kyoto et vous souhaitez immortaliser votre séjour, ne ratez pas le temple de Ninna-ji, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre son architecture, ce temple est également célèbre pour ses cerisiers en fleur. L’ensemble offre une bonne dose de paix, de quiétude et de tranquillité pour les personnes en quête de moment zen.

Sur la trace du temple de Ninna-ji

Faisant partie des monuments emblématiques du Japon, le temple de Ninna-ji fut construit en l’an 888 sous le règne de l’empereur Uda. Il est situé au nord-ouest de Kyoto et du haut de ces cinq étages, cette pagode majestueuse abrite des richesses culturelles qui surprendront plus d’un. Ce temple est le parfait exemple de l’harmonie qui anime l’architecture et la nature au Japon, et c’est pour cette raison qu’il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comme l’empereur Uda a abdiqué en 897 afin de se reconvertir en moine, il s’installa au temple de Ninna-ji. Dès lors, le temple fut appelé palais impérial d’Omuro et occupait une place importante dans la cours impériale jusqu’en 1868. Ce lieu a toujours accueilli les princes royaux pour qu’ils deviennent prêtres, et cela afin de tenir le grade le plus élevé dans le couvent.

Un temple en plein cœur d’une forêt de cerisiers

Le temple de Ninna-ji est célèbre pour sa forêt de cerisiers surtout lorsqu’ils sont en fleur. Contrairement aux cerisiers qui se trouvent à travers tout l’archipel, ceux du temple de Ninna-ji tardent à fleurir, ce qui fait que beaucoup de riverains se rendent dans ce sanctuaire afin de contempler la beauté de la floraison de ces arbres. Cette variété est appelée omuro-zakura, et elle ne se trouve que dans le jardin du temple.

La beauté de ces cerisiers en fleur reste incomparable puisqu’ils vous emmènent dans un voyage à travers une mer de pétales de couleurs blanches et roses. 200 cerisiers se trouvent dans le jardin du temple, faisant de lui la forêt de cerisiers la plus immense du Japon. Les arbres sont moins hauts, contrairement à ce que vous pouvez voir dans les autres allés et jardins des différentes villes japonaises. Ce qui est propice pour la prise de photos et pour contempler de plus près ces merveilles de la nature.

Un temple à l’architecture unique

Entre sa myriade de 88 petits temples qui se trouvent aux alentours de son hall principal, le temple de Ninna-ji est un endroit riche aussi bien au niveau architectural qu’au niveau historique. Lors de votre visite, ne manquez pas la salle Mikagedo et son toit de chaume de 10 mètres de long. Cette salle est dédiée entièrement à l’empereur Uda ainsi que les moines fondateurs de l’école Shingon. Vous trouverez aussi le Ninna-ji-Goten, un quartier construit spécialement pour les moines les plus gradés du temple.

Ayant constitué le palais impérial de Kyoto jadis, le temple est aussi composé d’autres bâtiments dont le célèbre Seiryouden, Nioumon ainsi que le salon de thé de l’empereur. D’importantes statues de bouddha connues sous le nom d’Amida-san-zon-zou sont aussi à découvrir durant votre visite.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    A pied : 10mn depuis le Ryôan-ji
    Bus : station Omuro Ninnaji sur les lignes 10, 26 et 59
  • Adresse
    33 Omuroouchi, Ukyo Ward, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 8h à 17h
  • Prix
    Entrée 500¥

A voir depuis Ninna-ji

Kinkaku-ji : le temple d'or

Kinkaku-ji : le temple d'or à Kyoto

~ 1.7 km

Le temple bouddhiste de Kinkaku-ji est le lieu le plus visité de Kyoto. Il s’est fait connaitre pour ses deux étages entièrement recouverts de feuilles d’or.

Ryoan-ji, le célèbre jardin sec de Kyoto

Ryoan-ji

~ 600 m

Célèbre pour son jardin de pierres sur un lit de sable blanc, il tire sa zénitude de sa contemplation. Les rochers sont ordonnés d’une telle façon que le visiteur ne peut voir simultanément que quatorze des quinze qui le composent.

Sanctuaire Hirano-jinja et la fête des cerisiers Sakura

Hirano-jinja

~ 1.7 km

Le sanctuaire accueille de nombreux touristes lors du festival des sakura, dans une ambiance amicale et animée.

Kamigamo

Kamigamo

~ 4.8 km

Le plus ancien sanctuaire shinto de Kyoto est dédié à la divinité du tonnerre. Bien qu'assez méconnu, il recèle tout de même de bien belles découvertes.

Sactuaire Shimogamo à Kyoto

Shimogamo : un des plus ancien sanctuaire et lieu de festivités

~ 5.6 km

A la rencontre des rivières Kamogawa et Takanogawa, on accède au sanctuaire Shimogamo à travers une très ancienne forêt qui vous ouvre une vue unique sur ses magnifiques bâtiments en bois de couleur vermillon.

Palais impérial de Kyoto, l’ancienne demeure de l’empereur

Parc du Palais impérial

~ 4.6 km

Cette oasis de verdure en plein coeur de la ville, ancienne résidence de l'Empereur, est très prisé au printemps ou bien à l'automne. Du parc on peut voir les montagnes qui entourent Kyoto.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !