Partager Tweet Partager Epingler

Le sanctuaire Shimogamo au nord de Kyoto est l'un des plus anciens sanctuaires du Japon. 1 200 ans plus tôt, alors que s’érigeait ces lieux spirituels, on pensait que Shimogamo et la forêt primitive qui se trouve à proximité, Tadasu no Mori ou Forêt de correction, protégeaient Kyoto des esprits malins. Quant à son histoire, elle se révèle des artefacts déterrés à partir durant la période Yayoi.

Avec quelques fragments de plaques et de pointes de flèche des Yayoi trouvés non loin de là des informations se sont ajoutées à ce qu’on savait déjà de la société qui vivait aux alentours. Aujourd'hui, le sanctuaire de Shimogamo est totalement intégré dans la communauté de Kyoto. Ainsi accueille-t-il des marchés communautaires, une ancienne foire du livre, une série de conférences sur des sujets religieux et historiques. Chaque événement ayant des fins sociales et spirituelles.

Les traditions propres au sanctuaire

Selon le système de Shikinen Sengu, tous les sanctuaires du complexe Shimogamo doivent être reconstruits tous les 21 ans. Le but de cette reconstruction physique réside dans la recherche d’un renouveau spirituel. A cet effet, les dieux du sanctuaire sont déplacés vers des structures temporaires, puis accueillis de nouveau dans leurs salles principales. La cérémonie de retour est aussi complexe que secrète. Elle nécessite un coût extrêmement élevé. Aujourd’hui les lieux inspirent encore tant de conformisme et de respect des traditions. Vous en jugerez vous-même lors de votre passage.

Un autre aspect intéressant voire intriguant du sanctuaire, réside dans la forêt qui le borde. Le Tadasu-no-mori, cette forêt luxuriante, verte, dont le nom est aussi ancien que son histoire incertaine pousse à proximité d’un delta ce qui en favorise la croissance. Aujourd’hui ce carrefour forestier n’est plus qu’un simple point de rencontre entre les rivières. Néanmoins, les arbres de la forêt sont là comme pour narrer l’histoire de Shimogamo. Les fleurs délicates et aromatiques des pruniers ont depuis toujours inspiré les visiteurs à l’instar du très célèbre artiste Korin Ogata qui a immortalisé ces splendeurs vertes et colorées à travers son œuvre photographique nommée Red and White Plum Flowers.

Quand la sobriété des traditions flirte avec l’effervescence des festivités

Si vous êtes à Kyoto le réveillon du Nouvel An, vous ne devez absolument pas rater l’occasion de vous rendre à Shimogamo. Les festivités commencent le 1 janvier. A cette occasion les portes s’ouvrent pour accueillir des centaines de milliers de personnes venues pour participer à la traditionnelle séance de prière du Nouvel An. Les invités sont accueillis par Kagura et Kamiya, une série de pièces théâtrales agrémentées de chansons, de danse démarrent alors. Ces effervescences se tiennent sur les trois premiers jours de l'année.

Puis, le 4 janvier, une autre célébration, plus légère, se poursuit. A ce moment, le sanctuaire revêt les habits d’un lieu d’exposition de Kemari hajime. Cet élégant jeu de scène a pour objectif de retracé dans un élan artistique et coloré les racines de la culture japonaise. Avec un décor haut en couleur et des acteurs portant de majestueux accoutrements, le Kemari hajime saura vous emporter. Après quelques jours de pause, les célébrations reprennent le 15 janvier avec le festival Okayu-sai ou Rice-porridge. Ce jour-là, une offrande, un plat composé de 5 graines, est faite aux dieux.

Ce très ancien sanctuaire est d’une extrême beauté et réserve, outre sa somptuosité centenaire et la magnificence de ces environs forestiers, une multitude d’animations qui ancreront en vous un merveilleux souvenir de votre séjour.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Shimogamo-mae sur les 4 ou 205
  • Adresse
    59 Izumigawa-cho Shimogamo Sakyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 6h à 17h
  • Prix
    Entrée gratuite
  • Site officiel
    http://www.shimogamo-jinja.or.jp (en anglais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

A voir depuis Shimogamo

Kinkaku-ji : le temple d'or à Kyoto

~ 4.1 km

Le temple bouddhiste de Kinkaku-ji est le lieu le plus visité de Kyoto. Il s’est fait connaitre pour ses deux étages entièrement recouverts de feuilles d’or.

Ryoan-ji et son célèbre jardin sec

~ 5.1 km

Célèbre pour son jardin de pierres sur un lit de sable blanc, il tire sa zénitude de sa contemplation. Les rochers sont ordonnés d’une telle façon que le visiteur ne peut voir simultanément que quatorze des quinze qui le composent.

Ninna-ji et sa célèbre pagode

~ 5.6 km

Ce temple est remarquable par son imposante porte, ses superbes jardins et sa pagode de 5 étages. Il est aussi réputé pour son immense champ de cerisiers.

Hirano-jinja

~ 3.9 km

Le sanctuaire accueille de nombreux touristes lors du festival des sakura, dans une ambiance amicale et animée.

Kamigamo

~ 3.0 km

Le plus ancien sanctuaire shinto de Kyoto est dédié à la divinité du tonnerre. Bien qu'assez méconnu, il recèle tout de même de bien belles découvertes.

Kyoto Gyoen, le parc du Palais impérial

~ 1.9 km

Cette oasis de verdure en plein coeur de la ville, ancienne résidence de l'Empereur, est très prisé au printemps ou bien à l'automne. Du parc on peut voir les montagnes qui entourent Kyoto.

Gardons le contact