Partager Tweet Partager Epingler

Ginkakuji, le célèbre "pavillon d'argent" est un sanctuaire zen situé au pied des montagnes orientales de Kyoto, dans le quartier de Higashiyama. Ses motifs sont un exemple remarquable de l'architecture sophistiqué caractéristique du paysage japonais.

Que vous soyez assis à proximité de son jardin de sable unique décoré par son cône en argent de 2 mètres, ou que vous parcouriez le sentier faisant face au Pavillon, votre regard ne saurait rater les magnifiques détails qui décorent chaque recoin. En effet, ce lieu féérique, d’une extrême sophistication arbore de magnifiques halls et des jardins extrêmement bien entretenus, au grand plaisir des visiteurs.

Le pavillon d’argent : reflet de l’obsession artistique d’un souverain

Yoshimasa, le shogun qui érigea ces lieux était réputé pour ses goûts très raffinés. On raconte que sa passion pour l’art frôlait l’obsession. Rappelons que ce fut en 1482 que le shogun Ashikaga Yoshimasa construit ces lieux pour en faire sa villa de retraite.

Après sa mort en 1490, l’endroit a été transformé en un temple zen. Son nom fut conservé, et malgré sa conversion, l’appellation « Pavillon d’argent » continue à intriguer. En effet, le sanctuaire n'a jamais été recouvert d’une seule feuille d'argent. Ce nom lui aurait été attribué plus d'un siècle après sa construction et ce afin de faire contraste avec le pavillon d'or. D’autres racontent que cette appellation serait tirée de l’apparence argentée revêtue par le bâtiment lorsque le sol de la cour qui était alors recouvert de laque noire était frappé par la lumière de la lune.

On peut s'approcher au plus près du temple
On peut s'approcher au plus près du temple
Le temple son jardin remarquablement bien tentretenu donnent une image très paisible
Le temple son jardin remarquablement bien tentretenu donnent une image très paisible
Détail sur le haut du pavillon d'argent
Détail sur le haut du pavillon d'argent

De nos jours, le temple fait office de centre dédié à la culture contemporaine, appelée Higashiyama et qui s’oppose à l’ancienne Culture Kitayama. Si la première était prônée par Yoshimasa et connaît jusqu’à aujourd’hui une large vulgarisation, le Kitayama prisé par son grand père est resté dans les cercles aristocratiques de Kyoto. Cette culture portant sur l’art raffiné du thé, de l'arrangement floral, du théâtre noh, de la poésie et de la conception de jardin, l'architecture a néanmoins eu un large impact sur l'ensemble du pays.

Appréciez une promenade au cœur d’un somptueux jardin

Aujourd’hui, vous ne pouvez plus apprécier le sol laqué de noire de Ginkakuji, cela fait plusieurs décennies que la laque s’est dissipée. Cependant, vous pourriez prendre plaisir sur un vaste jardin sec, méticuleusement entretenu. L’endroit connu sous le nom de « Mer de sable d'argent » est traversé par une allée de promenade. En longeant cette artère, vous serez ravi par la transparence des étangs, les îlots et les ponts, qui décorent le tout autour.

Juste à côté du temple, le jardin sec évolue au fil du temps
Juste à côté du temple, le jardin sec évolue au fil du temps
Agencement de pierres et de gravier
Agencement de pierres et de gravier
Les roches font ici parti intégrante du jardin sec
Les roches font ici parti intégrante du jardin sec

De petits ruisseaux et diverses plantes parsèment le chemin qui mène vers la colline située derrière les bâtiments. De là, vous pourriez vous délecter d’un panorama splendide donnant sur le temple et sur l’ensemble de la ville. Enfin, en sortant les visiteurs peuvent profiter une dernière fois d’une vue rapprochée sur Pavillon d'Argent.

Le circuit autour du temple passe par de nombreux ponts, ruisseaux et lac
Le circuit autour du temple passe par de nombreux ponts, ruisseaux et lac
Pont de pierre qui mène de l'aute côté du plan d'eau
Pont de pierre qui mène de l'aute côté du plan d'eau
Végétation et roche se mèlent pour le plaisir des yeux
Végétation et roche se mèlent pour le plaisir des yeux
Du haut du jardin, panorama sur le temple et les environs de Higashiyama
Du haut du jardin, panorama sur le temple et les environs de Higashiyama
De petits ponts enjambent des ruisseaux
De petits ponts enjambent des ruisseaux
Mélange de roches et de mousse autour d'un petit ruisseau
Mélange de roches et de mousse autour d'un petit ruisseau
Vue du temple, de l'autre côté du lac
Vue du temple, de l'autre côté du lac

Bien que Ginkakuji ne soit pas aussi populaire que bon nombre d’autres sites touristiques sur Tokyo, l’endroit a beaucoup à apprendre. De par la beauté de ses temples et l’aspect très soigné de ses jardins, Ginkakuji est un pur concentré artistique, créé à l’image de son créateur qui était lui-même un fervent adepte de la beauté et de la perfection.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Ginkakuji-mae sur les lignes 5, 17 ou 100
  • Adresse
    2 Ginkakujicho, Sakyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Mars à novembre : de 8h30 à 17h
    Décembre à février : de 9h à 16h30
  • Prix
    Entrée 500¥

A voir depuis le Ginkaku-ji

Méditer sur le chemin de la philosophie

~ 300 m

Le chemin de la Philosophie est une promenade très connue à Kyoto. Autrefois emprunté par les lettrés et les moines afin de favoriser la méditation, c'est de nos jours c'est un haut lieu touristique de la ville.

Le temple Nanzen-ji

~ 1.7 km

L'emplacement de Nanzen-ji, au pied des collines Higashiyama qui dominent Kyoto, fait aussi partie du charme d'un des plus grands temples l’école du bouddhisme zen

Sanctuaire Heian-jingu et son impressionnant jardin

~ 1.9 km

Hautement symbolique, le Heian-jingu renferme autant de merveilles historiques que d’atouts visuels agrémentés par la beauté de ses jardins, avec notamment ses seuls pleureurs.

Parc de Maruyama

~ 3.1 km

Ce grand parc est l'endroit idéal pour faire une pause entre des visites de temples. Au printemps il est très prisé pour célébrer Hanami.

Kodai-ji : un temple pour une preuve d’amour

~ 3.3 km

Magnifique temple zen entouré de vastes jardins, avec quelques magnifiques maisons de thé et une forêt de bambous.

Les ruelles pentues de Sannenzaka et Ninenzaka

~ 3.8 km

Ces deux ruelles pavées vous plongent dans le passé de Kyoto. Elles sont bordées de maisons traditionnelles qui habritent des restaurants, des ryokans et des souvenirs.

Kiyomizu-Dera, le grand temple de l'eau pur

~ 3.8 km

La visite de ce gigantesque temple est une belle balade qui vous mène à une plateforme placée 13 mètres au dessus du sol pour une vue magnifique sur Kyoto.

Sanjusangen-do, le temple aux mille statues

~ 5.0 km

Sanjusangen-do est un endroit peu connu de Kyoto. Pourtant son bâtiment central de 120 mètres de long enferme 1001 statues de la déesse Kannon. C'est un passage obligé !

Gardons le contact