Partager Tweet Partager Epingler

Situé dans le quartier de Higashiyama à l’est de Kyoto, Kodai-ji est un temple de l'école Rinzai, du bouddhisme zen japonais. Il a été fondé en 1606 par Kita no mandokoro à la mort de son mari Tokugawa Ieyasu, pour honorer sa mémoire et prier pour lui. A l'origine le temple était recouvert de feuilles d’or. Malheureusement, comme beaucoup de constructions en bois au Japon, celui-ci aussi ait brûlé en 1912 passé pour être reconstruit de manière plus modeste.

Entouré de vastes jardins, parsemés de pavillons de thé, Kodai-ji doit figurer sur votre liste des temples à visiter. Mais pour savourer cet endroit, encore faut-il pouvoir y accéder. La proximité du Kiyomizu-dera fait que les deux sites sont souvent visités successivement. Le flot continue de touristes dans les petites rues rend parfois la circulation difficile. Et n'espérez même pas y accéder en voiture.

Le début de la visite débute par un grand escalier de pierre ombragé, et devant le grand bâtiment central s'étend un grand jardin zen. Puis le chemin monte à nouveau pour arriver devant deux maisons de thé. A l'origine elles étaient dans l'ancien château de Fushimi, puis ont été transférées ici. Vous remarquerez en particulier la Kasa-tei qui tire son nom de la structure de son toit qui vue de l'intérieur ressemble à un parapluie ouvert (en japonais Kasa signifie parapluie). Plusieurs fois par an, une cérémonie du thé y est organisée et attire beaucoup de personnes.

Le grand escalier bordé d'érables qui mène à l'entrée du temple
Le grand escalier bordé d'érables qui mène à l'entrée du temple
La visite du Kodai-ji commence par un chemin ombragé et verdoyant
La visite du Kodai-ji commence par un chemin ombragé et verdoyant
La première petite maison de thé que vous verrez au début de la visite
La première petite maison de thé que vous verrez au début de la visite
Quelques lanternes le long de la visite
Quelques lanternes le long de la visite
Une autre maison de thé très ancienne, avec son toit de chaume
Une autre maison de thé très ancienne, avec son toit de chaume

Le jardin comporte plusieurs bâtiments de bois à l'architecture japonaise tradionnelle, et notamment un grand pont de bois qui offre une perspective intéressante quand on est à l'intérieur. Les jardins alentours sont tout simplement magnifiques, mêlant habillement mousse, roches et petits plans d'eau. Si certains jardins japonais sont de taille réduite, celui du Kodai-ji vous en donne vraiment pour votre argent (même si je trouve que le prix d'entrée de ces lieux au Japon est plus que raisonnable). Vous passez vraiment d'univers en univers, avec des ambiances différentes. Vous aurez même le plaisir d'admirer un jardin zen et son gravier blanc qui illuminait cette journée un peu grise.

Une maison traditionnelle, avec ses panneaux coulissants
Une maison traditionnelle, avec ses panneaux coulissants
Vue de l'intérieur du pont avec une belle perspective
Vue de l'intérieur du pont avec une belle perspective
Le pont qui enjambe le cours d'eau est un point central du jardin
Le pont qui enjambe le cours d'eau est un point central du jardin
Le Kodai-ji est réellement un jardin qui envoie du rêve
Le Kodai-ji est réellement un jardin qui envoie du rêve
A l'automne, ce temple est un endroit incontournable pour admirer les feuilles rouges des érables
A l'automne, ce temple est un endroit incontournable pour admirer les feuilles rouges des érables
A côté du temple, un jardin zen
A côté du temple, un jardin zen
Le petit temple dédié à Toyotomi Hideyoshi et Kita-no-Mandokoro
Le petit temple dédié à Toyotomi Hideyoshi et Kita-no-Mandokoro

Le chemin se poursuit vers une incroyable forêt de bambous de laquelle vous pourrez admirer une statue de la déesse Kannon, la déesse bouddhique de la compassion.

L'impressionnante forêt de bambous au bout de la visite
L'impressionnante forêt de bambous au bout de la visite

Pendant la floraison des cerisiers et durant la période de Koyo (lorsque les feuilles des érables momiji sont rouges), le temple est alors éclairé pendant la nuit. L'ensemble prend alors une toute autre dimension, et le spectacle pour la période « sakura » (cerisiers) et « Koyo » (feuilles rouges) et c’est tout simplement splendide.

Le site est vraiment vaste et dans le ticket donne également accès à un musée qui abrite de nombreux objets en lien avec Toyotomi Hideyoshi. Pour y accéder, il faudra revenir sur la route principale, le musée se trouve de l'autre côté. Pas toujours facile à trouver, il est quand même indiqué. Et la personne à l'accueil du jardin vous précisera où il se trouve.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Higashiyama-Yasui sur les lignes 100 ou 206
  • Adresse
    526 Shimogawara-cho, Higashiyama-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 9h à 17h30 (dernière entrée à 17h)
  • Prix
    Entrée 600¥
  • Site officiel
    http://www.kodaiji.com (en anglais)

A voir depuis Kodai-ji

Ginkaku-ji : le pavillon d'argent

~ 3.3 km

Le pavillon d'argent est un sanctuaire zen situé au pied des montagnes à l'est de Kyoto, avec un magnifique jardin sec.

Méditer sur le chemin de la philosophie

~ 3.1 km

Le chemin de la Philosophie est une promenade très connue à Kyoto. Autrefois emprunté par les lettrés et les moines afin de favoriser la méditation, c'est de nos jours c'est un haut lieu touristique de la ville.

Le temple Nanzen-ji

~ 1.8 km

L'emplacement de Nanzen-ji, au pied des collines Higashiyama qui dominent Kyoto, fait aussi partie du charme d'un des plus grands temples l’école du bouddhisme zen

Sanctuaire Heian-jingu et son impressionnant jardin

~ 1.8 km

Hautement symbolique, le Heian-jingu renferme autant de merveilles historiques que d’atouts visuels agrémentés par la beauté de ses jardins, avec notamment ses seuls pleureurs.

Parc de Maruyama

~ 350 m

Ce grand parc est l'endroit idéal pour faire une pause entre des visites de temples. Au printemps il est très prisé pour célébrer Hanami.

Les ruelles pentues de Sannenzaka et Ninenzaka

~ 500 m

Ces deux ruelles pavées vous plongent dans le passé de Kyoto. Elles sont bordées de maisons traditionnelles qui habritent des restaurants, des ryokans et des souvenirs.

Kiyomizu-Dera, le grand temple de l'eau pur

~ 750 m

La visite de ce gigantesque temple est une belle balade qui vous mène à une plateforme placée 13 mètres au dessus du sol pour une vue magnifique sur Kyoto.

Sanjusangen-do, le temple aux mille statues

~ 1.7 km

Sanjusangen-do est un endroit peu connu de Kyoto. Pourtant son bâtiment central de 120 mètres de long enferme 1001 statues de la déesse Kannon. C'est un passage obligé !

Gardons le contact