Partager Tweet Partager Epingler

Nanzen-ji, qui littéralement le temple zen du sud, est un des principaux temples de l’école du bouddhisme zen à visiter à Kyoto. Son emplacement au pied des collines de Higashiyama qui dominent la ville, fait aussi partie de son charme. Quelques heures passées dans cet endroit vous laisseront un souvenir mémorable tant le lieu est emprunté de zenitude.

Le origines du temple

En 1264, l’empereur Kameyama fit construire une villa où il pensait se retirer. A sa mort en 1291, cet endroit a été transformé en temple. Le temple s’est progressivement agrandi mais la plupart des bâtiments ont été détruits lors de la civile d’Onin. Les bâtiment que vous pourrez voir ont été progressivement reconstruits à partir du17ème siècle.

Le temple Nanzen-ji est classé au rang suprême des temples Bouddhistes zen du Japon. Il est considéré comme l’un des plus importants au monde et fait partie des cinq grands temples zen de l’ancienne capitale impériale.

Le complexe possède un bâtiment principal, une douzaine de temples secondaires et des jardins. C’est une des zones les plus touristiques de Kyoto et un des lieux les plus agréables à visiter. Il est superbe quelle que soit la saison et possède beaucoup d’endroits à photographier.

Que voir à Nanzen-ji

Le jardin central peut se visiter gratuitement, vous devez simplement payer pour entrer dans chaque temple principal ou secondaire ou dans les jardins.

Les visiteurs arrivent en franchissant la porte colossale de Sanmon. Avec ses 22 mètres de haut, elle s’élève au dessus de la cime des arbres. Nous vous conseillons de monter par l’escalier de la porte Saumon, pour accéder à un balcon au second étage du bâtiment. Il surplombe la porte, la vue sur Kyoto est alors impressionnante. Le panorama entouré par les arbres évolue au fil des saisons, passant du vert à l’orange puis au rouge et constitue un point remarquable de la visite.

L'impressionnante porte Sanmon à l'entrée du temple
L'impressionnante porte Sanmon à l'entrée du temple
Apréciez le cachet des boiseries très anciennes
Apréciez le cachet des boiseries très anciennes
Du haut de la porte Sanmon, vue imprenable sur les alentours
Du haut de la porte Sanmon, vue imprenable sur les alentours
Vue sur les autres bâtiments du temple et la forêt environnante
Vue sur les autres bâtiments du temple et la forêt environnante

Après cette porte vous accèderez au Hojo, qui est l’ancienne résidence du grand prêtre, avec son jardin zen. On dit que les pierres disposées ressemblent à des tigres qui traversent une rivière avec leurs petits.

Un grand encensoir est placé à l'entrée du temple principal
Un grand encensoir est placé à l'entrée du temple principal
Un grand acqueduc, construction insolite dans un temple
Un grand acqueduc, construction insolite dans un temple

A l’intérieur du Hojo vous pourrez remarquer un grand aqueduc, une construction qui peut paraitre étrange dans un tel endroit. Il fait partie d’un réseau de canaux construits sous l’ère Meiji pour le transport de l’eau et des marchandises entre Kyoto et le lac Biwa. Un petit chemin vous amène alors vers un petit sanctuaire shintô et se prolonge dans les collines vers le temple Daimon-ji. Pour les plus aventureux, c’est une randonnée d’environ 2 heures.

Vous pourrez également visiter l'un des 12 sous-temples du complexe, dont Nanzen-in et Tenjuan. Cet endroit est remarquable par ses deux jardins qui sont tout particulièrement agréables à regarder lors des couleurs automnales fin novembre.

Nanzen-in, le petit jardin issu de l'ancien palais

Fortement influencé par le bouddhisme, l'empereur Kameyama transforma son palais en temple, et Nanzen-in est une partie du jardin d'origine. Il s'agit d'un jardin typiquement japonais, avec ses bassins et ses larges voies de promenade. Il est entouré de forêts, c'est un endroit calme et reposant. Un petit temple est dédié à la mémoire de l'empereur.

Le temple d'origine a été entièrement détruit et celui depuis lequel on peut s'assoire sur les marches pour observer le jardin a été restauré au début du 18° siècle. Il est entièrement fabriqué à partir de bois de cyprès. Malgré ses dimensions réduites, ce jardin n'en est pas moins un des plus beaux de Kyoto.

On s'assoit et on contemple la beauté des érables
On s'assoit et on contemple la beauté des érables
Une promenade rafraichissante aumilieu d'arbres
Une promenade rafraichissante aumilieu d'arbres
Un petit étang et ses érables
Un petit étang et ses érables
Nanzen-in est vraiment un endroit calme et reposant
Nanzen-in est vraiment un endroit calme et reposant
Admirez les jeux de lumière à travers les feuilles d'érables et la mousse omniprésente
Admirez les jeux de lumière à travers les feuilles d'érables et la mousse omniprésente

Le temple Tenjuan, un havre de paix

Voici un jardin fantastique et assez peu connu, faisant partie du grand complexe de Nanzen-ji. J'ai eu l'impression de rentrer dans un endroit un peu secret, coupé du monde. en fait vous avez deux jardins pour le prix d'un. Une première partie avec son bâtiment central (intérieur en tatamis) depuis lequel on peut s'assoir et admirer un jardin sec. Puis une autre partie plus libre, organisée autour d'un étang.

J'ai vraiment adoré cet endroit, ses petits ponts, la mousse omniprésente. On sent vraiment que la patine du temps a fait son effet, le fameux concept de wabi-sabi si chèr à la culture japonaise.

Je suis resté assis de longues minutes à contempler la zénitude de l'endroit
Je suis resté assis de longues minutes à contempler la zénitude de l'endroit
Ce jardin incroyable est très peu visité
Ce jardin incroyable est très peu visité
Un chemin de pas japonais mène une maison
Un chemin de pas japonais mène une maison
Comment rester insensible devant la beauté de cet endroit ?
Comment rester insensible devant la beauté de cet endroit ?
Une petite porte mène à une autre partie du jardin
Une petite porte mène à une autre partie du jardin
Petit pont créé à partir de deux longues roches
Petit pont créé à partir de deux longues roches
De gros pas japonais permettent de franchir le plan d'eau
De gros pas japonais permettent de franchir le plan d'eau
Pont de bois, sous l'ombre des érables
Pont de bois, sous l'ombre des érables
En bordure du bassin, une lanterne
En bordure du bassin, une lanterne
Lanterne à partir de pierres brutes
Lanterne à partir de pierres brutes

Comment y aller

Le temple Nanzen-ji se trouve dans la partie nord-est de la ville. Vous pouvez y accéder en métro via la ligne Tozai. Descendez à l’arrêt Keage, situé à quelques minutes de marche seulement. En bus, prenez la ligne 5 et descendez à Eikan Mae. Ces moyens de transport sont facilement accessibles depuis la gare de Kyoto.

Cette visite immanquable peut aussi se poursuivre sur le Chemin de la Philosophie ou du Ginkaku-ji non loin de là.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Métro : ligne Tozai, arrêt Keage
    Bus : ligne 5, arrêt Eikan Mae
  • Adresse
    Nanzen-ji Fukuchi-cho, Sakyo-ku, Kyoto-shi, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert de 8h30 à 17h00 (fermeture à 16h30 de décembre à février)
  • Prix
    500 ¥ (Porte Sanmon), 500 ¥ (Hojo), 400 ¥ (Konchi-in), 300 ¥ (Nanzen-in) et 400 ¥ (Tenjuan)
  • Site officiel
    http://www.nanzen.net (en anglais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

A voir depuis Nanzen-ji

Ginkaku-ji : le pavillon d'argent

~ 1.7 km

Le pavillon d'argent est un sanctuaire zen situé au pied des montagnes à l'est de Kyoto, avec un magnifique jardin sec.

Méditer sur le chemin de la philosophie

~ 1.6 km

Le chemin de la Philosophie est une promenade très connue à Kyoto. Autrefois emprunté par les lettrés et les moines afin de favoriser la méditation, c'est de nos jours c'est un haut lieu touristique de la ville.

Sanctuaire Heian-jingu et son impressionnant jardin

~ 1.2 km

Hautement symbolique, le Heian-jingu renferme autant de merveilles historiques que d’atouts visuels agrémentés par la beauté de ses jardins, avec notamment ses seuls pleureurs.

Parc de Maruyama

~ 1.5 km

Ce grand parc est l'endroit idéal pour faire une pause entre des visites de temples. Au printemps il est très prisé pour célébrer Hanami.

Kodai-ji : un temple pour une preuve d’amour

~ 1.8 km

Magnifique temple zen entouré de vastes jardins, avec quelques magnifiques maisons de thé et une forêt de bambous.

Les ruelles pentues de Sannenzaka et Ninenzaka

~ 2.1 km

Ces deux ruelles pavées vous plongent dans le passé de Kyoto. Elles sont bordées de maisons traditionnelles qui habritent des restaurants, des ryokans et des souvenirs.

Kiyomizu-Dera, le grand temple de l'eau pur

~ 2.1 km

La visite de ce gigantesque temple est une belle balade qui vous mène à une plateforme placée 13 mètres au dessus du sol pour une vue magnifique sur Kyoto.

Sanjusangen-do, le temple aux mille statues

~ 3.4 km

Sanjusangen-do est un endroit peu connu de Kyoto. Pourtant son bâtiment central de 120 mètres de long enferme 1001 statues de la déesse Kannon. C'est un passage obligé !

Gardons le contact