Partager Tweet Partager Epingler

Kyoto est une ville qui attire de plus en plus de touristes chaque année et le quartier d’Arashiyama fait partie des lieux touristiques par excellence. En effet, ce quartier possède des coins magnifiques faisant partie des plus beaux endroits du monde. Et parmi tous ces splendides endroits, se trouve Tenryu-ji, un temple Bouddhique fondé au milieu du XIVème siècle par le shogun Ashikaga Takauji, en hommage à l’empereur Go-daigo. Ce temple suit les préceptes de l'école bouddhiste zen Rinzai. Mais en quoi Tenryu-ji est-il si intéressant à visiter ?

Un lieu à ne pas manquer

Cette imposante bâtisse dévoile ses atouts à tout le monde et ne se cache même pas. Accolé à la célèbre bambouseraie, le temple Tenryu-ji, se trouve à proximité de l’avenue principale du quartier d’Arashiyama, ce qui le rend visible par tout le monde et notamment par les touristes. Bien que ce temple soit relativement ancien, il a malheureusement été détruit à plusieurs reprises à cause d’incendies mais a tout de même été reconstruit à chaque fois à l’identique afin que le temple ne perde rien de sa superbe.

La visite du temple commence par un grand jardin et ses allées bordées d'arbres
La visite du temple commence par un grand jardin et ses allées bordées d'arbres
Purification par l'eau
Purification par l'eau
Plusieurs escaliers mènent au point le plus élevé du jardin
Plusieurs escaliers mènent au point le plus élevé du jardin
Un petit écrin de verdure, avec beaucoup de mousse, des fougères et une lanterne
Un petit écrin de verdure, avec beaucoup de mousse, des fougères et une lanterne

Offrant un cadre idyllique et reposant pour une jolie balade. En s’approchant du temple de Tenryu-ji, c’est un peu comme si on faisait un bond dans le passé afin d’y découvrir les us et les coutumes des habitants de l’époque.

Tenryu-ji, entre nature et bouddhisme

La visite de ce temple se fait, en premier lieu, par son jardin. Vaste coin de verdure, le jardin japonais du temple abrite en son sein un grand étang offrant une magnifique transition. Entre les tapis de mousse et les pins majestueux, le jardin japonais de Tenryu-ji représente une halte revigorante en plein coeur du quartier d’Arashiyama. Ce jardin est, d’ailleurs, considéré comme l’un des plus beaux du Japon ! Mais le véritable trésor de ce temple se cache à l’intérieur, derrière ses portes.

Le temple est construit à côté d'un lac entouré d'arbres
Le temple est construit à côté d'un lac entouré d'arbres
Les érables commencent à prendre leurs couleurs d'automne
Les érables commencent à prendre leurs couleurs d'automne
Des coursives en bois permettent de faire le tour du temple
Des coursives en bois permettent de faire le tour du temple

En effet, beaucoup ne le savent pas mais le temple de Tenryu-ji, est également connu sous le nom de grand temple du dragon céleste. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans le hall du temple se trouve une grande peinture du dragon des nuages. Cette peinture ayant été faite en 1899 par l'artiste Suzuki Shonen. Seulement, ce hall n’est visitable qu’uniquement les jours non travaillés donc pensez-y lors de votre visite.

Le jardin sec est source d'admiration pour tous les visiteurs
Le jardin sec est source d'admiration pour tous les visiteurs
L'architecture du temple est très typique, avec ses panneaux shoji et son intérieur en tatami
L'architecture du temple est très typique, avec ses panneaux shoji et son intérieur en tatami
Un très grand pin rouge, sur un tapis de mousse et de gravier blanc
Un très grand pin rouge, sur un tapis de mousse et de gravier blanc

Le temple et son jardin sont tellement réputés, qu’ils sont désormais inscrits au Patrimoine Mondial de l'Humanité à l'Unesco. Ce qui veut dire qu’il s’agit d’un endroit protégé et qu’il faut préserver. Quoi qu’il en soit, si vous êtes de passage à Kyoto et que vous voulez découvrir un lieu emblématique de la ville, vous ne pouvez pas manquer la visite de ce temple et de son jardin. Un lieu idéal pour vous enrichir à bien des niveaux et comme le temple se trouve près de l’avenue principale d’Arashiyama, vous pourrez facilement rejoindre un autre lieu après votre visite, ce serait donc dommage de ne pas profiter de cette petite halte.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    A pied : 10 minutes depuis la gare de Arashiyama
  • Adresse
    68 Susukinobaba-cho Saga, Tenryuji, Ukyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30
    Fermeture à 17h du 21 octobre au 20 mars
  • Prix
    Entrée 600¥
  • Site officiel
    http://www.tenryuji.com (en anglais)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

A voir depuis Tenryu-ji

Daikaku-ji, le temple bouddhiste à l'athmosphère si particulière

~ 1.5 km

Ce temple est très réputé lors de la période des cerisiers en fleurs et à celle des feuilles rouges automnales. La visite des différents pavillons et jardin japonais est un parcourt initiatique dans dans l’histoire bouddhisme et l'ikebana.

La villa Okochi Sanso et ses jardins

~ 350 m

La villa et ses jardins sont véritablement l'un des plus beaux endroits de Kyoto, avec une très belle vue sur la ville et les monts alentours.

Jojakko-ji, un temple d'une grande sérénité

~ 600 m

Un écrin de verdure et de mousse. Avec ses petits bâtiments et ses portes, c'est une atmosphère de calme et de tranquillité qui se dégage de ce temple.

La forêt de bambous géants de Sagano

~ 250 m

Une balade à la fois relaxante et envoûtante au coeur d'une véritable forêt de bambous d’une taille gigantesque. Lorsque le vent souffle les tiges se plient et grincent.

Gio-ji, le petit jardin de mousse de Arashiyama

~ 1000 m

Vous serez étonnés par le charme naturel qui se dégage de cet endroit. Gio-ji est un temple calme entouré d'arbres et d'un magnifique jardin de mousses.

Iwatayama, le parc aux singes

~ 800 m

Une très jolie colline qui, après quelques minutes de randonnée, vous permettra d’accéder à un parc naturel nommé Iwatayama, le parc aux singes.

Gardons le contact