Partager Tweet Partager Epingler

S'il est bien un endroit incontournable pour les touristes au centre de Kyoto, c'est bien le marché Nishiki. Cette rue commerçante étroite est composée de plus d'une centaine de magasins et de restaurants. Toujours bondé de monde, il s’agit du plus grand marché culinaire traditionnel de Kyoto. En passant par le coeur du Kansai, ne ratez pas l’occasion de vous noyer dans les agréables effluves et les délices proposés par ce marché très vivant.

Les saveurs et les senteurs de Nishiki

Ce marché de détail animé se spécialise dans tout ce qui touche de près ou de loin à la cuisine. On y trouve aussi bien de la viande que du poissons et fruits de mer, des légumes, ainsi que des ustensiles de cuisine tels que des couteaux, des bols ou des baguettes. Nishiki a une vocation très claire, celle d’inviter, quiconque le souhaite à découvrir les variétés culinaires pour lesquelles Kyoto est réputée.

Des petits étals étroits comme les grands magasins vous proposeront tous les principaux ingrédients de la cuisine traditionnelle de Kyoto. Et comme tout ceci sera certainement inconnu pour vous, on vous proposera souvent de goûter. C'est donc un véritable voyage culinaire, avec des senteurs et des couleurs au milieu d'un brouhaha. Il y a parfois tellement de gens qu'il est difficile d'avancer et se frayer un passage.

Beaucoup de gens autour des étals bien garnis
Beaucoup de gens autour des étals bien garnis
Une foule parfois dense se promène chaque jour à Nishiki
Une foule parfois dense se promène chaque jour à Nishiki
Les japonais viennent y faire leurs courses pour préparer les repas
Les japonais viennent y faire leurs courses pour préparer les repas

Le plus célèbre des produits alimentaires de ce marché est sans aucun doute le cornichon "Tsukemono". Ces cornichons et ses méthodes de création ont été transmis à des générations de Japonais et ont été utilisés comme un moyen de conserver les légumes à consommer en dehors des saisons. Ces cornichons sont un aliment de base de la cuisine japonaise depuis de nombreuses années.

Des légumes parfois inconnus dans de grands bacs
Des légumes parfois inconnus dans de grands bacs
Les vendeurs sont tous aimables et vous invitent à découvrir leurs produits
Les vendeurs sont tous aimables et vous invitent à découvrir leurs produits
Les bas de légumes forment un patchwork de couleurs
Les bas de légumes forment un patchwork de couleurs
Du poissons et préparations de poisson
Du poissons et préparations de poisson
Un magasin de bagettes pour de jolis souvenirs
Un magasin de bagettes pour de jolis souvenirs
Les éventails, une autre spécialité à découvrir à Kyoto
Les éventails, une autre spécialité à découvrir à Kyoto

Lorsque j'étais à Kyoto, je passais quasiment chaque jour à Nishiki. Si les visites de jardins ou temples étaient la nourriture spirituelle de la journée, en fin d'après-midi le ventre réclamait son dû. J'essayais de profiter au maximum des journées et sautais souvent le repas du midi. Un passage à Nishiki m'offrait l'occasion de prendre un petit encas avant le diner.

Plusieurs échoppes proposent de la nourriture à emporter mais seul un nombre limité proposent de s'installer sur place sur les quelques à votre disposition. N'hésitez pas à goûter aux Tokoyaki, Yakitori ou autres beignets. Il y a de quoi se faire plaisir et faire plaisir aux autres car l'endroit est une source inépuisable d'idées de souvenirs à ramener à vos proches : confiseries, thé, saké...

N'hésitez pas à goûter aux spécialités locales cuisinées sur place
N'hésitez pas à goûter aux spécialités locales cuisinées sur place
Des brochettes à déguster en se promenant dans le marché
Des brochettes à déguster en se promenant dans le marché
Pickles de légume à tester avant d'acheter
Pickles de légume à tester avant d'acheter
Du poulpe et autres crustacés
Du poulpe et autres crustacés

Aritsugu, le royaume des couteaux japonais

Si comme moi vous aimez les belles lames pour cuisines, ne manquez pas la boutique Aritsugu. Il y a vraiment des centaine de modèles, dans des formes et tailles différentes, pour gauchers ou droitiers. Chaque couteau a une fonction bien précise et c'est vraiment un univers à part entier. Couper, trancher, émincer, éplucher ou peler, les légumes ou les poissons, chaque couteau a une forme adaptée. Les vendeurs parlent un peu anglais et disposent de quelques documentations en français.

Il s'agit du plus vieux coutelier encore en activité au Japon. Fondée en 1560, cette maison a transmis son savoir sur 18 générations. Elle est réputée à travers tout le Japon, et même le Palais Impérial se fournit en couteaux de cuisine à cette adresse ! Il s'agit de véritable objets d'art, faits à la main avec passion.

Pour chaque couteau acheté, vous pourrez faire graver sur la lame votre prénom en japonais (ou celui de la personne à qui le couteau est destiné, s'il s'agit d'un cadeau). Le prénom sera écrit en utilisant les Katakana, la vendeuse vous demandera de le prononcer et fera la transcription. Evidemment la gravure n'est pas obligatoire, et d'ailleurs je ne l'ai pas demandée pour les 2 couteaux que j'y ai acheté.

Votre prénom peut être gravé sur la lame du couteau
Votre prénom peut être gravé sur la lame du couteau
2 couteaux japonais de chez Aritsugu, ramenés en souvenir
2 couteaux japonais de chez Aritsugu, ramenés en souvenir
Il y a vraiment des centaines de couteaux différents, en forme et en taille
Il y a vraiment des centaines de couteaux différents, en forme et en taille

Un petit sanctuaire en plein coeur de Nishiki

À l'extrémité du marché, là où vous rejoignez les galeries de Teramachi, se trouve le sanctuaire Nishiki-Tenmangu. Vous ne pourrez pas le rater avec son impressionnant torii en béton figé entre deux bâtiments et ses lanternes de papier éclairées. Cela peut sembler un lieu étrange pour un sanctuaire, mais ses origines remontent à plus de mille ans, au début de l'ère Heian.

Le sanctuaire est dédié à Tenjin-Han, la divinité de l'instruction. Cela explique pourquoi tant d'étudiants viennent y prier dans le but de réussir leurs examens. D'autres petits sanctuaires (par exemple pour la réussite commerciale) y ont également trouvé leur place.

Le sanctuaire au coeur de la galerie commerçante est aussi un endroit très fréquenté
Le sanctuaire au coeur de la galerie commerçante est aussi un endroit très fréquenté
L'entrée du sanctuaire est marquée par un grand tori encastré entre les batiments
L'entrée du sanctuaire est marquée par un grand tori encastré entre les batiments
Le soir venu, les lanternes de s'éclairent
Le soir venu, les lanternes de s'éclairent
Purification par l'eau avant la prière
Purification par l'eau avant la prière
D'autres petits sanctuaires sont aussi disposés à proximité
D'autres petits sanctuaires sont aussi disposés à proximité

Un marché avec un lourd actif historique

Cette grande rue commerçante aurait 400 ans d’après les estimations mais en réalité ses débuts remontent à plus loin. Lorsque la capitale du Japon a été transférée pour la première fois à Kyoto, le réseau de distribution des biens n'était pas encore assez bien rodé et les citoyens ne pouvaient avoir accès qu’à une variété limitée d'aliments. C’est alors que quelques habitants décidèrent de se lancer dans la commercialisation de fruits de mer.

Nishiki était l’endroit indiqué pour cela, en effet ses sous terrains regorgent d’une eau dont la température demeurant à 15 degré même en été est idéale pour conserver toute sorte de denrées alimentaires. Même aujourd'hui, cette eau garantit la fraîcheur des poissons vendus sur le marché. C’est ainsi que l’endroit devint le district de vente en gros de poissons.

Suite à l’ouverture du premier magasin dans les années 1310, la popularité de l’endroit s’est très vite accrue, attirant de plus en plus de nouveaux marchands. Les commerces se sont diversifiés, ne se limitant plus à la simple vente de fruits de mer. Outre la grande variété de magasins ayant déménagé sur Nishiki, la vente en gros ayant caractérisé ses débuts a peu à peu fait place à des commerces en détail. Ainsi, de nombreux magasins ont été exploités par les mêmes familles depuis des générations.

De grands étals de poissons frais
De grands étals de poissons frais
Biscuits, sucreries et autres épicerie fine
Biscuits, sucreries et autres épicerie fine
Du poisson sous toutes ses formes
Du poisson sous toutes ses formes

Aujourd'hui, Nishiki n’a pas pâli sous les effets du temps. Il demeure un marché important pour Kyoto et connaît un succès continu aussi bien auprès des touristes que des habitants.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : le marché est accessible via pas moins de 18 lignes de bus, avec les stations Shijo-Keihan-mae et Shijo-Kawaramashi
  • Adresse
    Nishikikoji-dori entre Teramachi & Takakura, Nakagyo ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours 9h à 18h suivant les magasins

Autour du marché de Nishiki

Gare de Kyoto

~ 2.2 km

Avec son architecture extraordinaire, la gare de Kyoto vaut le temps de l'aprécier lors de votre arrivée.

Temple To-ji et sa pagode emblématique

~ 3.1 km

Uu temple bouddhiste remaquable avec sa grande pagode de 5 étages qui est devenue un des emblèmes de la ville..

Higashi Hongan-ji : le Temple de l’Est

~ 1.7 km

Ne manquez pas ce magnifique temple qui est l'une des plus grandes structures de bois au monde. Le Higashi Hongan-ji est un endroit peu fréquenté par les touristes, notre coup de coeur !

Nishi Hongan-ji : le Temple de l’Ouest

~ 1.9 km

Le temple Nishi Honganji, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, possède plusieurs Trésors Nationaux.

Shosei-en : le jardin discret du Higashi

~ 1.5 km

Le jardin Shosei-en est un endroit un peu secret de Kyoto. Avec 4 pavillons pour la cérémonie du thé, son étang et ses ponts, c'est un des plus beaux jardins de la ville.

Le quartier de Gion

~ 950 m

Gion, un quartier traditionnel où l’effervescence des lieux de divertissement épouse l’élégance des différents sites historiques et artistiques qui font la réputation du Japon.

Yasaka-jinja et sa cloche

~ 1.3 km

Le sanctuaire Yasaka-jinja impressionne avec son immense porte rouge. A la nuit tombée, il est illuminé de centaines de lanternes.

Teramachi et Shinkyogoku

~ 350 m

Teramachi et Shinkyogoku sont des rues piétonnes composant un véritable petit labyrinthe de magasins et restaurants typiques.

Musée International du manga

~ 950 m

Le Musée International du Manga vous invite à découvrir un art très ancré dans la culture japonaise, à travers plus de 300,000 livres et des expositions

Château de Nijo

~ 2.0 km

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le château de Nijo dévoile la beauté de l’architecture japonaise ainsi que de magnifiques jardins.

Gardons le contact