Partager Tweet Partager Epingler

Faisant partie des temples incontournables du Japon, le sanctuaire de Tosho-gu, situé dans le parc de Ueno, est est classé trésor national. Il a su traverser les époques et a conservé l’atmosphère d’Edo jusqu’à nos jours.

Un sanctuaire et toute une histoire

Malgré sa taille modeste, le sanctuaire Tosho-gu est un endroit qui en vaut le détour lorsque vous vous rendez au parc de Ueno. Ce passage obligé vous permettra de vous rendre dans le zoo qui porte le même nom et qui vous fera découvrir un univers aux multiples couleurs. Situant à deux stations de métros, ce sanctuaire vous ouvre ses portes.

Installé dans le parc depuis le 17e siècle, ce sanctuaire shinto est dédié à Ieyasu Tokugawa, le fondateur du shogunat des Tokugawa. Ce style de sanctuaire très présent au Japon, caractérisé par une architecture très colorée et de multiples décorations (parfois surchargées). Le Japon compte plus d'une centaines de sanctuaires de ce type eyt le plus célèbre est sans nul doute celui de Nikko.

Une allée de lanternes conduit jusqu’au temple, elles font parties des dons des Daimyo, les vassaux du shogun de cette époque. Vous pourrez découvrir leurs noms gravés sur les bases de ces lanternes.

Un sanctuaire à l’architecture riche

Lors de votre visite, n’oubliez pas de profiter du calme et de la sérénité qui se trouve à l’intérieur de ce sanctuaire. Vous y apercevrez un mur décoré de riches sculptures, de peintures et de feuilles dorées. Malgré sa taille modeste comparée aux autres temples qui se trouvent à Tokyo et ses environs, vous serez émerveillé par la découverte de son imposante décoration.

N’hésitez pas à prendre le temps de parcourir chacun des détails et vous découvrirez la porte dorée qui vous laissera entrer dans un univers de quiétude. Vous serez surpris que cette porte se soit inspirée du style chinois, et ne manquez pas les dragons à l’entrée de la pagode à 5 étages.

Les pépinières aux alentours

Même si l’intérieur du sanctuaire n’est pas ouvert aux visites, vous pourrez tout de même apprécier le calme qui y règne. Vous aurez aussi l’occasion de découvrir les alentours tour de celui-ci pour découvrir les pépinières et leurs jolies fleurs aux odeurs délicates. Deux arbres taillés, constituant un joli tableau pour les amateurs de moments zen et calmes.

Alors, profitez de votre après-midi au calme en faisant un tour dans cet endroit mythique de Tokyo. Vous en apprécierez sûrement la découverte de cet endroit, que vous êtes un photographe amateur, un passionné d’architecture ou d’archéologie. A noter qu’il est préférable de commencer votre visite vers 13h de l’après-midi. A cette heure, il y a moins de visiteurs et vous pourrez apprécier la magie cet endroit.

A voir avant de partir
Nos conseils pour un hôtel à Ueno

Ueno est un quartier central, très bien déservi en transports. Il est parfait pour ensuite rayonner dans la ville et organiser ses visites.

A voir depuis le Tosho-gu

Zoo de Ueno : à la rencontre des pandas géants

Zoo de Ueno

~ 150 m

Laissez-vous tenter par la découverte de plus de 10 000 animaux issus de plus de 900 espèces différentes, et profitez de votre journée pour apprécier chaque rencontre.

Musée national de Tokyo

Musée national de Tokyo

~ 650 m

Avec ses innombrables galeries, le Musée national de Tokyo à Ueno est un endroit propice pour découvrir et apprécier l’art japonais et les pays qui se trouvent à ses alentours.

Ameyoko, le marché populaire de Ueno à Tokyo

Le marché de Ameyoko

~ 550 m

Contrairement aux marchés qui pullulent dans tout le Japon où le calme et l’homogénéité se rencontrent, ce marché vous garantira de nombreuses surprises.

Yamashiroya, le magasin de goodies à Tokyo

Yamashiroya ou le royaume jouets et goodies

~ 600 m

Avec ses sept étages, ce magasin est devenu la malle aux trésors aussi bien des enfants que des adultes. Vous n’aurez aucun souci à dénicher l’objet dont vous avez toujours rêvé.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !