Partager Tweet Partager Epingler

C’est vers le 13ème siècle que ceux sont apparus les panneaux coulissants au Japon. Confectionné à partir de papiers de riz très résistants, opaques ou translucides, ces cloisons se trouvaient dans la plupart des intérieurs de maison japonaise et même jusqu’à ce jour. Cela permettait de moduler le volume des pièces en fonction des besoins. Découvrez dans cet article les différents usages que l’on puisse faire de ces panneaux coulissants japonais.

La place des panneaux coulissants dans les logements traditionnels japonais

Ils avaient comme fonction de séparation entre les différentes pièces de la maison. Ils étaient également utilisés comme porte pour les grandes ouvertures qui donnent au jardin. Cela permettait donc de prolonger l’architecture de la construction de manière naturelle. Comme les maisons traditionnelles japonaises comportaient peu de meubles, les espaces du logement ont été cloisonnés par ces panneaux. Cela permet surtout de moduler l'espace en ouvrant et fermant ces cloisons amovibles. La maison japonaise s'adapte ainsi aux différents moments de la journée et des circonstances.

Ces logements ont inspiré les constructions à l’occidental grâce à ses fonctionnalités mais aussi son esthétisme très prononcé. De ce fait, les panneaux coulissants issus du Japon ne cessent de séduire des grands noms de l’architecture. Ces cloisons s’approprient parfaitement à n’importe quel type d’intérieur, du contemporain au classique, en passant par les touches les plus modernes. Il faut donc dire que ces cloisons constituent un véritable héritage offert par la culture et l’architecture japonaise. De ce fait, vous pourrez trouver ce type de cloison traditionnelle japonaise dans n’importe quelle maison.

Permettant de séparer différentes pièces, les panneaux coulissants japonais sont aussi utilisés pour protéger l’intimité des personnes qui se trouvent dans chaque pièce. Facile à manier et à installer, la renommée de ces panneaux est devenue mondiale. C’est pourquoi il est possible de les trouver dans des maisons occidentales.

Shoji, les cloisons tanslucides en papier de riz

Le concept est originaire de Chine, un panneau shoji est un cadre en bois sur lequel est fixée une matière translucide. On entend souvent qu'il s'agit de papier de riz, or il s'agit d'un papier très spécifique : le washi. Il est confectionné à partir de fibres extraites de l'écorce de mûrier. Elles sont travaillées avec de l'eau afin d'obtenir une pâte visqueuse et blanchâtre qui est filtrée à travers des tamis en bambous. La matière obtenue est alors étalée en un film très fin. On laisse sécher et ensuite le papier obtenu est fixé sur un cadre en bois.

La fabrication du papier Washi est complexe et nécessite un savoir-faire transmis de génération en génération. En 2014 l'Unesco l'a enfin inscrite à son patrimoine culturel.

Les panneaux shoji sont très souvent installées devant des baies vitrées afin de créer une ambiance tamisée et incroyablement raffinée.

Fusuma, plus épaisse et décorée

Le Fusuma est quand à lui une paroie coulissante épaisse et opaque. Elle sert à la fois à modeler les espaces dans la maison mais aussi de porte. Ils sont composés d'une structure en bois recouverte de toile et de papier.

Ces panneaux sont surtout remarquables par leurs peintures ornementales, véritable signe de richesse et de pouvoir à l'époque. La peinture sur les portes est un véritable art au Japon qui trouve son origine dans les temples ou dans les châteaux. Ainsi à Kyoto, la visite du château de Nijo vous mène de salle en salle séparées par de magnifiques fusuma richement décorés.

Panneaux Fusuma avec des peintures
Panneaux Fusuma avec des peintures

L’évolution de la cloison japonaise jusqu’à la société actuelle

Au Japon, vous n’aurez aucun mal à trouver des cloisons confectionnés à partir de papier. Mais, pour des raisons pratiques, les panneaux coulissants japonais sont actuellement confectionnés à partir de textiles. Ils sont encore coulissants mais suspendus à un rail. Cela est sans aucun doute dû à la modernité. Si les panneaux coulissants en textile sont très fréquents en Occident, il faut savoir que la plupart des maisons traditionnelles japonaises ont su conserver les véritables essences de panneaux coulissants.

Si la plupart de ceux que l'on trouve dans les commerces sont fabriqués de façon industrielle, il est encore possible d'en commander auprès des artisans qui travaillent selon la tradition. Trois villes perpétuent encore la façon ancestrale : Hamada, Mino et Ogawa.

Fusuma ou Soji, les panneaux coulissants japonais sont les mêmes avec une différence près. Si le premier sert à cloisonner de façon opaque, le second plus translucide est utilisé en guise de séparation à l’intérieur des maisons. Ils sont tous les deux très appréciés pour leur côté pratique, surtout dans les espaces restreints. Cela n’empêche pas qu’ils apportent également une touche d’esthétisme dans une maison.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

A lire aussi sur la maison japonaise

Genkan : l'entreé d'une maison japonaise

Dans la société japonaise, il est de coutume de retirer les chaussures avant d’entrer. Cette tradition se perpétue de générations en générations, et chaque maison dispose d’un vestibule appelé Genkan.

Le tatami, unité de mesure des intérieurs japonais

Ce revêtement de sol traditionnel fait partie de la culture du Japon puisqu’on le retrouve aussi bien dans les maisons des particuliers que dans des temples, des restaurants et certains lieux publics.

Le tokonoma, la zone dédiée à l’exposition de l’art japonais

Au Japon, l’art occupe une place importante. C’est pour cela que vous y trouverez souvent un tokonoma, une zone dédiée spécialement à l’art japonais et cela dans un but purement décoratif.

Comment décorer un intérieur japonais ?

Réputée pour sa touche sereine et esthétique, la décoration japonaise est devenue une tendance très appréciée surtout en Occident. Cette touche décorative évolue autour du zen, tout en respectant un équilibre bien défini.

La salle de bain ofuro

Prendre un bain au Japon n’est pas le même que prendre un bain dans un pays Occidental. Pour mieux comprendre cette différence, voici quelques points que vous devrez certainement savoir entre les Japonais et le bain.

Gardons le contact