Partager Tweet Partager Epingler

Le sanctuaire impérial de Yasukuni est un temple shintoïste situé à Chiyoda, au cœur de la capitale japonaise. Fondé en juin 1869 par l'empereur Meiji il symbolise la mémoire de ceux qui ont laissé leur vie en servant l'Empire. La vocation du sanctuaire a été élargie au fil des années de sorte à recevoir les cérémonies organisées en mémoire des victimes des guerres étant survenues sur toute la période Meiji et Taishō ainsi qu’une brève partie de la période Shōwa. Ainsi, environ 2,5 millions d'âmes y sont consacrées, la grande majorité d'entre elles étant celles de soldats tombés au cours des conflits armés ayant impliqué le Japon jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale.

Une perle architecturale

A la fois riche et complexe, Yasukuni a été construit de telle sorte à être pleinement représentatif de toutes les âmes et de tous les rituels qui sont célébrés en son sein Ainsi, le monument comprend plusieurs parties, chacune destinée à un rituel particulier et à une fin bien précise.

La zone principale et notamment la plus importante de ces nombreuses chambres rituelles est l’espace que l’on connait sous le nom d'Honden. Il s’agit du bâtiment central, sa taille surplombe celle de tous les autres édifices. Mystique, il renferme un hôtel dans son aile ouest. L’endroit enfouit dans de sombres profondeurs est un lieu d’offrande pour les kamis, les dieux. Les prêtres y effectuent matin et soir, à chaque jour de l’année une offrande.

D’autres constructions longent ce monument principal, il s’agit des Haiden ou salles de culte et les Reijibo hoanden ou sanctuaire d’archivage. Lors de la visite de ces lieux vous aurez tout d’abord à passer le premier torii, situé au fond de la colline de Kudan. Mille et une sensations vous envahissent déjà alors que vous passez la grande porte en bois qui donne sur de second et le troisième Torii qui vous mène enfin dans la salle d'adoration.

En ces lieux, l’aura mystique de Yasukuni vous aura déjà transporté dans une dimension autre. Vous serez invité à vous incliné devant le kami Yasukuni. Dans des occasions plus formelles, les pèlerins entrent dans la salle d'adoration et observent une activité rituelle dans le sanctuaire principal après une marche à travers le jardin qui sépare les deux bâtiments.

En qualité de site dynamique dédié à la mémoire, Yasukuni est le lieu de grands rites printaniers et automnaux auxquels vous pourrez assister. Vous délectant de cette dimension différente en tous points de pratiques occidentales.

Yasukuni : spirituelle et hautement symbolique

Le sanctuaire est marqué par des symboles impériaux. On reconnait par exemple le chrysanthème à 16 feuilles gaufré qui retient directement les yeux lorsqu’on se tient devant la grande porte en bois. Les rideaux, eux aussi en forme de chrysanthème, ornent la salle d'adoration et le sanctuaire principal. Vous dénoterez également cet imposant miroir qui domine l'intérieur du sanctuaire. Il s’agit d’un cadeau fait par l'empereur Meiji.

Yasukuni est d'ailleurs connu pour être le chokusaisha ou «sanctuaire pour les offrandes impériales». A ce titre, de nombreux autres souverains ont investi dans le sanctuaire, à l’instar de l'empereur de Showa qui se dédia dans la construction de la maison d'archivage du sanctuaire.

Passez les portes de cet endroit mystique, vous n’en serez que marqué. Il s’agit en effet des incontournables de la ville de Tokyo.

A voir depuis Yasukuni

Palais Impérial de Tokyo

Palais Impérial de Tokyo

~ 2.0 km

Ce lieu hautement symbolique, initialement connu sous le nom de Palais d’Edo, constituait la demeure de la famille impériale japonaise.

Parc Kitanomaru à Tokyo, un espace aux allures sauvages abritant l’ancienne Edo

Parc Kitanomaru et l'ancien Château d’Edo

~ 650 m

Au cœur de la métropole vous vous délecterez des chants d’oiseaux sauvages pendant que vous partirez à la découverte des beautés qui se cachent au fond de vaste parc.

Marunouchi, le quartier commercial situé au cœur de Tokyo

Marunouchi, ses boutiques, commerces et restaurants

~ 2.4 km

Entre la gare centrale et le grand parc du palais impérial, l’endroit porte un nom hautement évocateur, tant pour son emplacement que pour l’aspect qu’il arbore.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !