Partager Tweet Partager Epingler

Le palais impérial actuel est situé sur l'ancien site du château d'Edo, un grand parc entouré de fossés et de massifs en pierre au centre de Tokyo, dans le quartier de Chiyoda. Ce lieu hautement symbolique constituait la demeure de la famille impériale japonaise. Initialement connu sous le nom de Palais d’Edo, l’endroit était le siège du shogun Tokugawa qui a gouverné sur le Japon de 1603 à 1867. En 1868, le shogunat a été renversé, et la capitale du pays ainsi que la Résidence impériale furent transférées de Kyoto à Tokyo. C’est en 1888 que la construction d'un nouveau Palais Impérial fut complétée. Aujourd’hui, ces lieux constituent l’un des sites les plus prisés du Japon. Vous découvrirez lors de votre visite, une étendue dont la grandeur n’a d’égal que sa beauté.

De l’ancien palais d’Edo à l’actuel palais impérial

Conçu par l'architecte japonais Shōzō Uchii, la résidence moderne a été achevée en 1993. Ainsi, le palais impérial actuel englobe les retraits de l'ancien château d'Edo bien qu’il arbore certains aspects plus modernes. Connu localement sous le nom de Kyūden, il a été érigé de telle sorte à remplir diverses fonctions notamment celle de recevoir des festivités de la cour impériale. La partie du palais ayant vocation à ces types de célébrations est située dans l'ancienne section Nishinomaru. Par ailleurs, le nouvel édifice diffère de l’ancien par son échelle beaucoup plus modeste. Après sa reconstruction, la résidence arbore une touche de modernisme plus ou moins prononcée apportée par la Takenaka Corporation qui a contribué à la construction de plusieurs parties. Néanmoins on ne peut rater les références architecturales traditionnelles japonaises apparentes comme le grand toit à pente, les colonnes et les poutres.

Appréciez la magnificence du jardin impérial

Le palais est entouré d'un fossé rempli d'eau et de terrains couverts de plantes et d’arbres de tous genres. Le tout autour retranscrit un goût très prononcé pour l’esthétique. Il s’agit d’un véritable joyau de verdure au cœur d’une Tokyo métropolitaine animée. Notez que l’ensemble s’étale sur une surface de 16km, il n’est donc pas étonnant que le jardin soit divisé en plusieurs zones. La partie Est se dresse un mur de pierre qui existe depuis le temps où le palais impérial était encore connu sous le nom de château d'Edo. L’histoire raconte que les guerriers samouraïs y ont passé pendant près de deux siècles notamment entre le 17ème et le 19ème siècle. Cet aspect historique avec une touche presque mythique en fait l’une attraction préférée des touristas. Au-delà de cela, ce lieu offre une vue magnifique sur les azalées et les hortensias lorsque vient leur saison. Au loin vous apercevrez le fossé Chidori-ga-fuchi, un endroit classique pour et hautement stratégique pour apprécier la beauté des fleurs de cerisier en début avril. Avec un peu de marche vous atteindrez sans problème le Théâtre national, qui se trouve non loin de là.

En passant par Tokyo, ne rater pas l’occasion de faire un saut en ces lieux hautement symbolique, très représentatif de la magnificence et de la richesse de l’histoire japonaise.

A voir depuis Marunouchi

Parc Kitanomaru à Tokyo, un espace aux allures sauvages abritant l’ancienne Edo

Parc Kitanomaru et l'ancien Château d’Edo

~ 1.4 km

Au cœur de la métropole vous vous délecterez des chants d’oiseaux sauvages pendant que vous partirez à la découverte des beautés qui se cachent au fond de vaste parc.

Parc Kitanomaru à Tokyo, un espace aux allures sauvages abritant l’ancienne Edo

Sanctuaire Yasukuni

~ 2.0 km

A la fois riche et complexe, ce sanctuaire shinto a été construit pour être pleinement représentatif de toutes les âmes et de tous les rituels qui sont célébrés en son sein.

Marunouchi, le quartier commercial situé au cœur de Tokyo

Marunouchi, ses boutiques, commerces et restaurants

~ 750 m

Entre la gare centrale et le grand parc du palais impérial, l’endroit porte un nom hautement évocateur, tant pour son emplacement que pour l’aspect qu’il arbore.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !