Partager Tweet Partager Epingler

En plein coeur de Minato, le Sanctuaire Atago Jinja est un endroit de pèlerinage très fréquenté par les shintoïstes du Japon. Perché sur une colline qui surplombe toute la ville de Tokyo, ce sanctuaire renferme des trésors architecturaux uniques. De quoi vous faire rêver tout en vous plongeant dans un univers de calme et de paix.

Un sanctuaire Atago parmi tant d’autres

Au Japon, il existe un grand nombre de sanctuaire Atago, comme ceux que vous pourrez trouver à Kyoto, à Fukuoka. Mais lors de votre voyage à Tokyo, ne ratez pas la découverte de ce sanctuaire dans le quartier de Minato. Edifié sur la colline éponyme, le Sanctuaire Atago Jinja a été construit durant l’ère Keicho en 1603. Il fait partie des sanctuaires les plus vieux du pays, et a fait l’objet de plusieurs restaurations pour arborer son architecture actuel.

Vue depuis le haut des escaliers, la pente est assez raide !
Vue depuis le haut des escaliers, la pente est assez raide !

Cet emplacement avait été choisi afin d’offrir une vue imprenable sur la ville de Tokyo, et cela durant les temps anciens. Même si aujourd’hui le sanctuaire se trouve dans la jungle urbaine où se trône de nombreuses grattes ciels, il faut noter qu’en empruntant les marches d’un escalier raide qui emmènent jusqu’au sanctuaire, vous pourrez vous sentir beaucoup plus apaisé et beaucoup plus calme.

Une légende pour faire la célébrité du lieu

Cet escalier est également célèbre pour sa signification puisqu’ils représentent la réussite dans la vie. La légende raconte en effet qu’un jeune Samouraï monta ces escaliers à cheval afin d’apporter des fleurs de prunier au Shogun. Il escalade les escaliers en une minute, mais pour les descendre, il lui a fallut 45 minutes. Arrivé en bas, il était tout épuisé.

Dès lors, cet escalier menant au sanctuaire fut baptisé Shussei no Ishiden pouvant être traduit par les marches du succès. C’est une leçon que vous pourrez rencontrer dans la société japonaise. Et beaucoup de travailleurs Japonais s’y rendent afin de prier pour leur réussite professionnelle.

Un écrin de verture au milieu des immeubles

Lorsque vous montez les marches, il est recommandé de prendre les extérieurs des marches puisque le centre est réservé aux dieux. Les moins téméraires et les personnes à mobilité réduite peuvent également pendre un ascenseur afin de pouvoir accéder au sanctuaire dédié au dieu de l’eau, au dieu du feu et au dieu de l’armée. Le sanctuaire Atago Jinja est aussi l’endroit de prédilection des poètes et dandys Nippons.

Si ces derniers escaladent le sanctuaire surtout pendant la pleine lune, c’est certainement pour pouvoir puiser leur source d’inspiration. Les visites restent en effet les plus fréquentes durant la période hivernale, leur permettant de contempler les flocons de neige qui offrent un spectacle des plus exemplaires.

La porte qui mène au principal lieu de prière
La porte qui mène au principal lieu de prière
Fontaine de purification
Fontaine de purification
On utilise un Hishaku pour se purifier le corps avec de l'eau
On utilise un Hishaku pour se purifier le corps avec de l'eau
Japonaise en train de prier
Japonaise en train de prier

En arrivant en haut, j'avoue avoir été supris par l'ambiance du lieu. C'est un magnifique jardin verdoyant, avec son bassin de carpes koi, ses lanternes. Il suffit de s'approcher du bassin pour voir les carpes frétiller. On n'entend quasiment plus les bruits de la ville. Il y a plusieiurs torii entourés de verdure. Ce jour là, le temps été lourd mais l'endroit restait fras et agréable. On en fait rapidement le tour, mais il faut accorder du temps aux détails typiques d'un jardin japonais.

Le grand bassin amène une note de fraicheur
Le grand bassin amène une note de fraicheur
Des torii marquent l'entrée de petits endroits de prière
Des torii marquent l'entrée de petits endroits de prière
Les torii sont parfois noyés dans la végétation
Les torii sont parfois noyés dans la végétation
Des pas japonais formés à patir de grosses pierres marquent le passage
Des pas japonais formés à patir de grosses pierres marquent le passage
Un autel avec des offrandes
Un autel avec des offrandes
Des omikuji accrochés aux cordes, pour que la malchance ne suive pas la personne qui l’a reçu
Des omikuji accrochés aux cordes, pour que la malchance ne suive pas la personne qui l’a reçu

Alors, pendant votre séjour à Tokyo, ce lieu de culte est l’un des plus incontournables pour pouvoir profiter pleinement de votre séjour, tout en partant à la découverte d’une autre civilisation et d’une autre culture.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    En métro : Stations Toranomon (ligne Ginza G07) ou Kamiyacho (ligne Hibiya H05).
  • Adresse
    1-5-3 Atago, Minato-ku, Tokyo
  • Horaires
    Toujours ouvert
  • Prix
    Entrée gratuite

A voir depuis Atago-jinja

Roppongi, un endroit aux multiples couleurs

~ 1.5 km

Ce quartier vous fera plonger dans un univers très branché propice pour les sorties nocturnes ou encore les découvertes du jour.

Tokyo Tower, la célèbre réplique de la Tour Eiffel

~ 750 m

Connue des Tokyoïtes comme étant la Tour Eiffel Japonaise, le Tokyo Tower fait partie des monuments emblématiques de la capitale nipponne.

Zojo-ji, un endroit incontournable de la culture bouddhiste

~ 850 m

Entre tradition, histoire et beauté architecturale, ce lieu de culte vous permettra d’apprécier le calme et la quiétude régnant dans une ville cosmopolite et très moderne.

Gardons le contact