Partager Tweet Partager Epingler

Bien que le Japon ne soit pas le seul pays au monde où les gens enlèvent leurs chaussures à l'intérieur, cette coutume demeure l'un des chocs culturels que ceux qui voyagent au Japon pour la première fois subissent. Je vais donc vous expliquer les raisons, puis voir dans quels endroit vous devez (ou ne devez pas) enlever vos chaussures.

Entre hygiène et politesse

La première raison avancée sur pourquoi enlever ses chaussures est également la plus évidente est tout simplement d'ordre hygiénique et sanitaire.

Le Japon a un climat avec des températures et un taux d'humidité élevés. Il y a parfois beaucoup de précipitations, même en dehors de la saison des pluies. Entrer dans la maison avec ses chaussures devient alors un problème puisqu'il salit le sol, apportant de la terre ou encore de la boue ou de la poussières.

C'est donc une question de respect pour les personnes qui vous reçoivent que d'éviter tout souillure de leur intérieur.

Mais la véritable raison du fait d'enlever ses chaussures en entrant dans une maison pourrait être beaucoup plus pragmatique si nous remontons quelques centaine d'années en arrière. Il y a très longtemps, il était courant pour les japonais de prendre les repas à même le sol. Cela n'aurait donc as été très hygiénique d'avoir la nourriture que l'on vient de cuisiner juste à côté de ses chaussures sales et pleines de terre. Le sol des maisons traditionnelles est également recouvert de Tatamis ; marcher dessus avec des chaussures les abîmerait très vite.

Même si maintenant au Japon il y a des tables plus ou moins hautes pour manger, cette coutume est restée. Et d'ailleurs lorsque les japonais font un pique-nique (par exemple lors de Hanami) il n'est pas rare de les voir retirer leurs chaussures avant de s'asseoir sur la nappe ou la toile. C'est vraiment similaire à la façon dont presque tous les Japonais mangeaient dans le passé...

Donc afin de conserver l'intérieur des maisons propres, on laisse ses chaussures à l'entrée dans un endroit que l'on appelle le GENKAN.

Il y en a dans toutes les maisons traditionnelles mais également les ryokans. Il s'agit d'un espace légèrement en contrebas du reste de la maison, dans lequel on retire ses chaussures et on va chausser des pantoufles. Il peut y avoir des étagères de rangement ou tout simplement on aligne les paires les unes à côté des autres.

Si vous voulez faire bonne impression, il y a une façon particulière de poser ses chaussures. Il faut les mettre dans le sens du départ. C'est à dire le talon côté intérieur et la pointe vers la porte de sortie. Joignez bien les deux souliers l'un contre l'autre en les mettant bien dans l'axe de la porte.

Où enlever ses chaussures

Il y a plusieurs détails qui font que vous allez rapidement comprendre qu'il est nécessaire de retirer ses chaussures :

  • Il y a une différence de niveau entre l'entrée et la première pièce de la maison.
  • Il y a des pantoufles ou des casiers pour ranger vos chaussures ;
  • Dans la pièce devant vous il y a un sol en tatami : interdiction formele d'y marcher dessus en chaussures.

Dans la plupart des lieux publics vous n'aurez pas besoin d'enlever vos chaussures, sauf dans certains endroits plus traditionnels :

  • A l'entrée d'une maison de thé ou d'un restaurant traditionnel avec sol en tatami ;
  • Dans les Sento ou Onsen ; une fois posé ses affaires au vestiaire on y rentre tout nu, et donc encore moins avec des chaussures ;
  • Dans les temples, aspect que je vais développer plus profondément.

Une raison également liée au Bouddhisme

Lorsque vous visitez un parc ou un temple, vous n'aurez pas besoin d'enlever vos chaussures. Sauf dans certains endroits. C'est par exemple le cas du temple Ninna-ji et de ses coursives en bois qui mènent de bâtiment en petit temple. C'est également souvent le cas lorsque vous entrez à l'intérieur d'un bâtiment avec tatamis, vous laissez vos chaussures à l'entrée.

On pourrait y voir simplement une question d'hygiène tel que je l'ai évoqué plus haut, mais il me semble également important de rapprocher cela d'une notion typiquement japonaise qui est Uchi et Soto. Il s'agit d'une barrière virtuelle entre Uchi qui représente l'intérieur, ce qui nous est familier, et Soto représente l'extérieur, ce qui nous est étranger. Ce concept a un sens beaucoup plus large que je détaillerai dans un prochain article mais il évoque bien ce besoin de marquer la différence entre les deux mondes.

De même, cette relation entre l'intérieur sacré et l'extérieur souillé est très présente dans le Bouddhisme. Retirer ses chaussures correspondrait donc à ce besoin de laiser les choses sales et souillées à l'extérieur et de protéger l'intérieur en lui conservant son côté sacré.

Dans cet article, je vous ai parlé des situations dans lesquelles les Japonais enlèvent leurs chaussures. L'un des aspects amusants des voyages à l'étranger est de découvrir les différences culturelles. Pour un agréable séjour au Japon, je vous recommande d'apporter des chaussures faciles à enlever et des chaussettes propres, juste pour être préparé à ces situations.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler
Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !