Partager Tweet Partager Epingler

En ce moment, Apple traine de nombreuses casseroles. En effet, même si Apple est mondialement connu et que ses iPhone s’arrachent comme des petits pains dans de très nombreux pays, la marque à la pomme fait souvent face à certaines polémiques et la dernière en date vient ajouter de l’huile sur le feu.

Et pour cause, d’après certaines rumeurs, il semblerait qu’Apple ait forcé les opérateurs mobiles japonais à subventionner l’iPhone dans le but d’évincer la concurrence. Certains comme le portail Pixypia prétendent que ce fait n’est pas confirmé tandis que d’autres affirment réellement qu’Apple a bien subventionné l’iPhone au Japon.

Une longue enquête qui dévoile enfin ses résultats

La FTC japonaise réalisait depuis deux ans une enquête sur Apple et ses pratiques commerciales au Japon et c’est au terme de cette enquête, que la FTC se serait aperçu qu’Apple demandait aux opérateurs japonais tels que NTT Docomo, KDDI ou encore SoftBank, de vendre l’iPhone a un prix réduit tout en ajoutant cette marge sur le tarif mensuel des abonnements. C’est ainsi qu’auraient été subventionné de nombreux iPhone au pays du soleil levant. Les opérateurs n’auraient pas eu d’autres choix que d’accepter les termes du contrat et de proposer des abonnements mensuels plus chers à cause de cette subvention.

Une pratique commerciale douteuse

En agissant ainsi, Apple était sûr d’avoir le monopole sur le marché japonais. En effet, en voyant les prix plus bas de l’iPhone, forcément, les japonais se sont rués dessus. D’ailleurs, au Japon, un smartphone vendu sur deux serait un iPhone. Le Japon représente l’un des marchés les plus intéressants et les plus rentables pour Apple mais si ces pratiques commerciales douteuses sont vraiment vraies, on comprend pourquoi.

Une sanction pour Apple ? Pas forcément !

Face à de telles accusations, Apple a du certainement en prendre pour son grade, du moins c’est ce que l’on pourrait penser. Car en réalité, le géant californien ne sera même pas poursuivi pour ces pratiques commerciales désavantageuses par rapport à la concurrence. Et pour cause, Apple aurait décidé de modifier tous les contrats passés avec ces opérateurs japonais. Grâce à cela, Apple n’aura aucun problème avec la justice. Par ailleurs, il semblerait que dans l’enquête de la FTC japonaise, un autre souci a été mis en évidence. Vraisemblablement, Apple aurait envoyé tous ses anciens modèles d’iPhone dans d’autres pays afin qu’il ne reste que des derniers modèles d’iPhone à vendre au Japon.

Quoi qu’il en soit, le fait qu’Apple ait pris la décision de faire modifier les contrats prouvent sa bonne foi mais aussi sa culpabilité. Quoi qu’il en soit, la marque à la pomme ne sera pas inquiétée pour cette histoire. Mieux vaut donc qu’Apple ne fasse pas trop de vague et que l’on n’entendu plus parler de la marque dans l’actualité pour dévoiler de nouvelles polémiques.

Comme vous l’aurez compris, Apple est aussi apprécié que critiqué. Mais il y a bel et bien un fait indiscutable : la marque a réussi à s’imposer aux quatre coins du monde et à dominer le marché japonais avec 50 % des ventes, ce qui est particulièrement honorable. Désormais, les japonais auront tout simplement la possibilité d’acheter un iPhone au prix fort tout en profitant d’abonnement mensuel moins cher.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler
Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !