Partager Tweet Partager Epingler

Vous êtes en voyage à Tokyo et vous êtes à la recherche des meilleures attractions pour immortaliser vos moments de sortie, ne ratez pas de faire un tour au marché Tsukiji, le plus grand marché de poissons au monde. Au coeur de Chuo, vous aurez le plaisir de découvrir et de déguster des spécialités culinaires typiques à base des fruits de mer du Japon.

Histoire et visite du marché

Fondé en 1935, ce marché s’ouvre aux visiteurs, aussi bien à l’intérieur qu'à l’extérieur. Malgré ses deux mille tonnes de poissons qui s’y transitent chaque jour, il n'en reste pas moins l’un des plus organisés du monde. Vous pourrez y découvrir les codes ainsi que les règles qui régissent le marché, les commerçants ainsi que les clients. Apprêtez-vous à vivre un moment inoubliable lorsque vous visitez Tsukiji, le marché aux poisson de Tokyo et n’hésitez pas à goutter aux sushis de bon matin.

Le plus grand marché au poissons du monde
Le plus grand marché au poissons du monde

Mais il faut comprendre que c'est un marché de professionnels, une véritable fourmilière qui s'active dès le matin très tôt. Il était avant possible de passer la journée aux côtés de ces commerçants, mais ce n'est plus le cas. L'accès au marché en lui même est fortement règlementé, et il n'est possible d'y accéder qu'à partir de 10 heures, une fois que toutes les transactions sont terminées. Cela perd un peu de son intérêt mais je conçois aussi que le flot de touristes posait problème. Les allées sont étroites, ça court et roule dans tous les sens, et l'activité commerciale ne pouvait plus se faire sans un minimum d'encadrement.

Les visites de l’extérieur du marché

Même si le marché se trouve dans un bâtiment immense, son extérieur est également un endroit propice à la découverte. Vous découvrirez un grand nombre d’échoppes ouvertes et accessibles au public. Vous découvrirez certainement plusieurs produits dont vous n'avez jamais entendu parler et pourrez déguster des spécialités locales. C'est un endroit incontournable pour manger des sushi, fraicheur du poisson assurée !

Beaucoup de poissons et crustacés séchés qui entrent dans la préparation de plats japonais
Beaucoup de poissons et crustacés séchés qui entrent dans la préparation de plats japonais
A Tsukiji on trouve aussi de nombreux étales de légumes
A Tsukiji on trouve aussi de nombreux étales de légumes
Du poisson séché
Du poisson séché
Que des produits à base de poissons ?
Que des produits à base de poissons ?

On trouve donc de nombreux commerçants qui vendent du poissons et tout ce qui s'en rapporte. Mais aussi des légumes, des couteaux. On y croise beaucoup de touristes avec leur appareil photo à la main (j'en faisais parti) mais aussi des locaux qui viennent faire leur marché. J'ai ainsi rencontré un couple de jeunes japonais venant de Sapporo. J'ai vu leurs yeux s'écarquiller avec beaucoup d'envie lorsque je leur ai dis que j'étais français. L'espace de quelques minutes, j'étais devenu leur idole. Nous avons goûté ensemble fait quelques découvertes gustatives.En effet, il y a énormément de choses à goûter et manger. Quasiment tous les vendeurs vous proposent un échantillon, pas toujours très ragoutant mais je suis joueur.

De la friture ou gateaux de poissons, à emporter
De la friture ou gateaux de poissons, à emporter
N'hésitez pas à goûter aux spécialités locales
N'hésitez pas à goûter aux spécialités locales

J'ai aussi rencontré deux françaises qui avaient un projet d'ouverture de restaurant à sushi chez elles. Que de mieux de de venir dans le temple du poisson pour s'inspirer et déguster. Car à Tsukiji, on peut évidemment manger des sushis. Même s'il était un peu plus de 9 heures, je me suis acheté quelques sushis de thon gras, le fameux Toro. Préparés sur place, avec les poissons du jour. Franchement, c'était délicieux et les touristes se pressent devant les échoppes pour leur ration. Vous pensez qu'il faut avoir l'estomac bien accroché pour manger des sushis au petit-déjeuner ? Je vous rassure, ça passe très très bien...

Un des restaurants de sushis aux abords du marché
Un des restaurants de sushis aux abords du marché
Un autre restaurant plus populaire
Un autre restaurant plus populaire

Vous pourrez aussi apercevoir les professionnels qui se mettent à leur tâche sans pour autant les déranger tout en flânant le long du marché. Ils circulent dans des sortes de petits véhicules fonctionnant avec une bouteille de gaz. Et foncent plein gaz en jouant du klaxon, mais ne manqueront pas de vous faire un salut amical !

Les cargaisons de poissons sont transportées sur d'étranges véhicules
Les cargaisons de poissons sont transportées sur d'étranges véhicules
Poussez vous et merci de m'avoir fait de la place !
Poussez vous et merci de m'avoir fait de la place !

Vers l'entrée du marché, un sanctuaire

La partie la plus intéressante de Tsukiji n'est accessible qu'à partir de 10 heures du matin, et l'entrée se fait à côté d'un sanctuaire. J'y suis resté une dizaine de minutes, pour passer le temps, songeant aussi que l'on voit des sanctuaires vraiment partout à Tokyo.

Je passe par l'étape de purification avec de l'eau et fait moi aussi faire sonner la cloche. Il y en a trois, certainement que chacune correspond à un type de souhait. Comme je ne comprends pas assez bien le japonais, j'en fais sonner une au hasard. A ne pas manquer, les grosses têtes dans de petits autels, avec quelques offrandes devant.

A côté du marché de Tsukiji, un sanctuaire
A côté du marché de Tsukiji, un sanctuaire
N'ayez pas peur, ce gros monstre est là pour vous protéger
N'ayez pas peur, ce gros monstre est là pour vous protéger
Priez, faites un voeux et sonnez la cloche
Priez, faites un voeux et sonnez la cloche

L’intérieur de Tsukiji pour plus de surprises

L'heure officielle de l'entrée arrive, et à 10 heures précices (ponctualité japonaise oblige) nous sommes autorisés à entrer dans le Saint Graal. Les derniers bacs en polystyrène se remplissent de poissons frais et sont expédiés. La ruche s'affaire, dans une indifférence totale de ce qui se passe autour. Mais je sens que le marché arrive à sa fin. Les étales sont quasiment vides, tout le monde remballe. Mais qu'à cela ne tienne, l'ambiance est belle et bien là, je ne regrette pa le déplacement.

Le marché de Tsukiji, c'est un dédale de petites allées avec un nombre incalculable de vendeurs. Aucune indication, pas de secteur bien délimité par type de produit. On peut rapidement s'y perdre, mais c'est aussi ça qui fait le charme de Tsukiji.

Entrée sous haute surveillance
Entrée sous haute surveillance
Transactions de vente de poissons en cours
Transactions de vente de poissons en cours
Il y a beaucoup de types de poissons différents
Il y a beaucoup de types de poissons différents

Vous ne connaissez pas encore tous les différents poissons dont l’océan regorge ? Alors, un tour à l’intérieur de Tsukiji sera une expérience à ne pas manquer. Originalité et fantasque seront au rendez-vous, à condition de respecter les différentes conditions relatives aux visites (vous ne pourrez pas emmener des animaux domestiques et des enfants en bas âge), tout en supportant l’odeur des poissons crus de bon matin.

L’un des moments les plus appréciés sur le marché de Tsukiji était certainement la vente aux enchères des thons. Mais cela est de plus en plus difficile, du moins pour les touristes de base. Il faut se présenter au premier étage du Centre d'informations, à partir de 5 heures du matin. Il n'y a que 120 places disponibles, par ordre d'arrivée. Voir les modalités sur le site officiel. Mais rassurez vous, on en voit quand même passer pendant la visite autorisée à partir de 10 heures, sur des sortes de grosses charrettes.

Des caisses remplies de poissons pour le conserver au frais
Des caisses remplies de poissons pour le conserver au frais
Préparation des filets de poissons
Préparation des filets de poissons
Après une dure journée de travail, un biol de ramen
Après une dure journée de travail, un biol de ramen

Progressivement, le côté touristique et voyeur se transforme en véritable marché. Certains partent en quête d'une nouvelle étape après une visite rapide du marché et quelques photos souvenir. Et puis d'autres arrivent, moins pressés, ils regardent les poissons et achètent de quoi préparer le repas du jour. Il y a vraiment beaucoup de poissons différents, des crustacés, des huitres énormes. J'aurais pu y rester des heures, mais moi aussi j'étais un touriste avec un programme chargé, mais Tsukiji restera un moment fort du voyage. Un endroit à ne pas manquer car ce n'est pas un musée, c'est un lieu avec une activité intense, un Japon vivant.

Certains viennent acheter de quoi cuisiner
Certains viennent acheter de quoi cuisiner

Ce marché géant dédié aux poissons fera de votre visite un moment inoubliable. A l’horizon des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, le marché déménagera à Toyosu à environ 3km de son emplacement actuel. Le nouveau marché s’appellera Tsukiji Uogashi et chaque visiteur trouvera ses petites manies dans ce nouveau marché beaucoup plus moderne et plus sophistiqué que le marché traditionnel. Mais d’ici là, le marché actuel est toujours ouvert aux visiteurs.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    En métro : ligne Oedo : station TsukijiShijo (E18) ou ligne Hibiya : station Tsukiji (H10) puis 5 minutes à pied
  • Adresse
    4-9-9, Tsukiji, Chuo-ku, Tokyo
  • Horaires
    Marché de gros accessible aux touristes à partir de 10h
  • Prix
    Entrée gratuite
  • Site officiel
    http://www.tsukiji-market.or.jp (en anglais)

A voir depuis Tsukiji

Hama Rikyu, un grand jardin japonais entre les gratte-ciels de Tokyo

Hama Rikyu, la renaissance d'un jardin au coeur de la capitale

~ 900 m

Outre le fait d’être le dernier jardin datant de la période Edo, c'est également un site historique spécial car vestige préservé des bombardements de 1944.

Ginza, le quartier chic de Tokyo !

Shopping de luxe à Ginza

~ 900 m

Sans vouloir se détourner de son héritage traditionnel, Tokyo, la capitale du Japon semble être résolument tournée vers le modernisme, Ginza l’un de ses quartiers en est la parfaite illustration.

Gardons le contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous