Partager Tweet Partager Epingler

Un Omamori est une petite amulette que l’on peut acheter après une prière dans un temple bouddhiste ou sanctuaire shinto. Il s’agit d’un petit sachet en tissus qui contient une prière ou une inscription sacrée. Son nom vient du verbe « mamoru » qui signifie protéger. Il s‘agit donc de protection pour des situations précises : santé, mariage ou encore bonne fortune.

Il s’agit donc d’un porte bonheur, tellement indispensable dans la vie des japonais qu’ils en possèdent souvent un ou deux. Ils les gardent dans leur porte-feuille, les acccrochent dans la maison, la voiture ou encore à leur téléphone.

Les omamori sont souvent de couleur vive, et portent le nom du temple d’où il vient sur une face, et et le domaine qu’il protège sur l’autre. A l’intérieur, un petit morceau de papier sur lequel est écrite une prière et le nom du dieu qui va vous protéger. Mais attention, si la pochette est ouverte, elle ne vous protègera plus et il faudra en acheter une autre.

Ces amulettes n’ont pas vraiment de date d’expiration, tant qu’elles sont en bon état et que leur intérieur n’est jamais mis à l’air, elles conserveront leurs qualités. Mais il est coutume au Japon de les remplacer chaque année. Les anciennes sont alors rendues au sanctuaire et détruites. Mais ce n’est pas une obligation et beaucoup de personnes les gardent car elles évoquent un souvenir spécial.

Une des raisons du succès des omamori est d’une part qu’elles sont peu onéreuses (quelques centaines de yens). D‘autres part ils ont su évoluer et s’adapter au monde d’aujourd’hui. On en trouve ainsi pour la « sécurité sur la route ». De même il est devenu populaire dans certains magasins de proposer des omamori génériques à effigie de certains personnages tels que Mickey Mouse ou encore Hello Kitty.

L’intérêt est quand même de les acheter dans un temple ou un sanctuaire. Vous y faites une offrande, vous invoquez le Dieu et vous avec aussi un formidable souvenir pour soi ou pour des amis. C’est aussi une source de revenus non négligeable pour ces lieux qui ne sont pas subventionnés par l’État. Donc si vous avez aimé l’ambiance d’un temple ou d’un sanctuaire, achetez un omamori et vous ferez un dont pour la communauté et quelque chose de bien pour vous ;-)

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Sur le même thème

Temizu-ya, hishaku et rituel de purification par l’eau

Avant de prier, il est nécessaire de se purifier le corps et l’esprit. A l’origine ce rituel se faisait dans une rivière, ou source ou en bord de mer. De nos jours ce sont plutôt des bassins en pierre.

Ema : les plaquettes de vœux japonaises

Les ema sont de petites plaques de bois que l’on achète pour écrire un vœux ou une prière. On l’accroche ensuite sur un présentoir dans l’enceinte du temple ou du sanctuaire.

L’Omikuji ou le tirage de la bonne fortune

Les omikuji sont des petits papiers qui prédisent l’avenir. On en tire un sort pour déterminer va décider de la chance ou malchance de cette nouvelle année.

Comment bien se comporter dans un temple ou un sanctuaire

N’oubliez pas, lors de votre voyage, que les temples et sanctuaires sont des lieux de culte, et qu’il convient de respecter toute forme de religion.

Gardons le contact