Partager Tweet Partager Epingler

J'ai toujours été attiré par le Japon, surtout pour son attrait culturel : les temples, les jardins, la calligraphie, l'architecture, etc. Après avoir passé pas mal de temps étudier le pays, je me suis rendu compte qu'une grande partie de la culture japonaise était issue de la culture chinoise. Il ne s'agit pas pour autant de dire que le Japon n'a pas de culture propre, bien au contraire, mais comme dans bien d'autres pays, elle est issue de l'assimilation de celles des pays voisins, en l'occurence la Chine.

Si vous avez envie de découvrir l'Asie, et que vous avez déjà été au Japon, alors je ne saurais trop vous conseiller de mettre la Chine sur votre prochaine liste de voyages. Cela vous permettra aussi de vous faire votre propre avis sur tout ce que l'on peut lire dans les médias occidentaux sur l'Empire du Milieu. Beaucoup de bêtises, de mensonges, de china-bashing.

Il y a un dicton qui dit qu'il y a deux catégories de personnes, celles qui critiquent la Chine, et celles qui sont allées en Chine. Je n'irai pas plus loin sur le sujet, car ce n'est pas le but de cet article.

Est-il facile de voyager en Chine ?

Le terme de « facilité » est très vaste, et pour beaucoup cela peut évoquer des choses différentes. La première est la barrière de la langue ; aussi bien en Chine qu'au Japon, vous allez vite vous retrouver déboussolés dans certaines situations. Certes, dans les grandes villes, les jeunes ont généralement une bonne compréhension de l'anglais. Mais en s'éloignant un peu des sentiers battus, les choses changent.

Lors de mon premier voyage au Japon, j'avais passé un an à prendre des cours particuliers avec une professeur. J'avais le niveau d'un enfant de 5 ans, ce qui est déjà un bon début pour un voyage. Le japonais est assez facile à apprendre (du moins avoir quelques bases), et gros avantage par rapport au chinois : les sons sont assez proches du français.

Par contre, le chinois est beaucoup plus difficile pour les français, surtout car c'est une langue tonale. Une syllabe peut se prononcer avec plusieurs tons, et cela correspond à des mots différents. C'est donc une langue qui est plus difficile à parler et à comprendre.

Plus globalement, voyager en Chine ou au Japon est assez facile, mais à condition de prendre un peu de temps pour préparer son voyage, définir son itinéraire, sélectionner les endroits à visiter tout en prenant en compte les particularités de chaque pays. Et c'est encore plus vrai pour la Chine, notamment pour les formalités d'entrée sur le territoire qui nécessitent d'avoir un visa au préalable (alors qu'il peut être obtenu à l'aéroport en arrivant au Japon). Il faut souvent vous y prendre quelques mois en avance pour bien préparer votre voyage en Chine.

Enfin, côté sécurité, les deux pays ont un très faible taux de criminalité et d'agression. Il est extrêmement rare pour un étranger de se faire attaquer. Je n'ai jamais eu de problème (ni de crainte) à me promener seul tard le soir, alors que malheureusement pas le cas en France.

Les transports

C'est là un des points forts des deux pays, il est très facile de s'y déplacer en transport en commun, que ce soit en ville avec le métro ou bien pour faire de longues distances en trains à grande vitesse.

Dans les gares et les stations, tout est écrit aussi en anglais, il y a des affichages un peu partout, il est donc difficile de s'y perdre (même si j'avoue que les stations de métro sont parfois de petites villes avec des dizaines de sorties).

Depuis quelques années, la Chine s'est complètement dématérialisée pour les transports, au grand bonheur des voyageurs qui se trouvaient parfois désemparés pour acheter un billet de train. Maintenant, tout se passe en ligne, vous avez un billet électronique, et il suffit d'un voyage ou deux pour se familiariser avec le système.

La Chine est-elle moins chère que le Japon ?

J'entends souvent dire que le Japon est cher, alors que la Chine reste un pays bien plus abordable. Il y a un peu de vrai mais vous allez vite vous rendre compte que les grandes villes chinoises sont bien plus chères que celles à la campagne. Shanghai ou Pékin n'ont guère à envier à Tokyo en ce qui concerne le prix des hôtels ou des restaurants.

En revanche, il ne faut pas hésiter à utiliser les centrales de réservation asiatiques (tells que CTrip ou Agoda) pour un hôtel en Chine, elles proposent des tarifs souvent inférieurs à Booking, ou bien permettent d'avoir mieux pour le même prix.

Il est encore possible de voyager en Chine pour quelques euros par jour, mais cela implique aussi de faire l'impasse sur les grandes villes ainsi que la plupart des sites inscrits à l'UNESCO (les entrées sont souvent assez chères). Il faut privilégier les campagnes ou les petites villes. C'est un autre type de voyage, vraiment en dehors des sentiers battus, à la découverte d'une Chine plus autentique.

Le gros avantage de la Chine sur le Japon reste quand même le prix des transports. Il est possible d'aller de Shanghai à Pékin (distants de 1200km) pour une vingtaine d'euros, à condition d'accepter de faire le voyage sur des banquettes pas très confortables. En train rapide, il ne vous en coûtera moins de 100€, ce qui reste vraiment très abordable pour celui qui veut se faire un circuit dans l'Empire du Milieu avec un budget réduit.

Découvertes gastronomiques en Chine et au Japon

Une partie de la cuisine japonaise est inspirée de la chinoise. Par exemple les fameux ramens sont l'adaptation des lāmiàn (拉面), littéralement « nouilles tirées à la main ». Mais quand on connait les deux pays, on se rend vite compte que leurs cultures culinaires ont progressivement pris des directions différentes.

Si je voulais prendre un raccourcis, je dirais que la gastronomie japonaise est plus fine et plus légère, la gastronomie chinoise est plus riche en goût, plus copieuse. En réalité, et pour avoir visité les deux pays, il y a une étonnante diversité de cuisines, surtout du côté de la Chine. C'est un pays immense, avec de nombreuses minorités ethniques, des traditions culinaires qui changent énormément d'une province à l'autre.

Que ce soit dans un pays ou l'autre, ce que j'aime faire c'est pousser la porte de petits restaurants où il n'y a aucun touriste (mais des locaux). Chaque fois, j'y ai mangé des choses étonnantes !

Les paysages et les sites à visiter

La Chine comme le Japon sont deux pays magnifiques, qui ne laissent pas indifférents. Il y a certainement un avantage pour la Chine, mais c'est grâce à son étendue, qui lui permet d'avoir une plus grande diversité de paysages. Mais celui qui veut du changement lors de son voyage devra aussi accepter de parcourir parfois quelques centaines de kilomètres.

La Chine comporte également bien plus de sites d'exception, dont certains sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco (la Grande Muraille, l’armée de terre cuite, ...). Mais ce qui est un avantage est aussi un piège dans lequel tombent de nombreux voyageurs : celui de vouloir tout voir. Car c'est impossible.

C'est pour cela que voyager en Chine demande un peu plus de préparation. Autant pour un premier voyage au Japon, il y a de quoi faire entre Tokyo et Kyoto (en poussant également sur les alentours, facilement accessibles), autant pour la Chine il faut vraiment penser son itinéraire et parfois faire des choix difficiles.

En conclusion, Chine ou japon ?

Entre les deux, mon coeur balance. Les pays se ressemblent sur certains points, mais sont bien différents sur d'autres. Dans l'absolu, il n'y en pas un qui est vraiment meilleur que l'autre, et cela dépendra fortement des appétences personnelles.

Pour ceux qui aiment les grandes villes, Tokyo d'un côté, Pékin et Shanghai de l'autre sont des mégalopoles fascinantes. Pour ceux qui aiment l'aventure, la Chine profonde reste encore une terre de découverte, avec de grands espaces et un dépaysement que l'on ne retrouve plus forcément au Japon.

Que ce soit la Chine ou le Japon, ces deux pays m'ont chaque fois donné envie d'y revenir.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler
Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous