Partager Tweet Partager Epingler

On appelle KOYO le changement de couleur du feuillage, qui passe du vert au jaune, orange ou rouge vif. C'est un moment privilégié durant lequel les japonais sortent pour admirer la nature. Cela commence au mois d'octobre et se termine fin décembre. Amoureux de nature, vous vous demandez où et quand partir au Japon, voici de quoi vous donner envie de découvrir des paysages féériques à une époque qui est un peu moins fréquentée par les touristes.

Koyo : un événement populaire

C'est l'époque idéale pour apprécier l'ambiance unique des jardins et des temples bouddhistes. Les japonais appellent aussi cela « Momiji Gari », la « chasse aux feuilles rouges ». Les arbres les plus appréciés sont les « Momiji », les érables japonais dont les feuilles virent au rouge vif à l'automne.

Cette tradition existe depuis plusieurs siècles, et elle est un peu le pendant du Hanami au printemps. Sauf que là, pas de festivités mais plutôt une simple admiration de la beauté de ces feuilles. De nombreux jardins et temples organisent d'ailleurs des journées spéciales, avec une ouverture jusque dans la nuit. Les érables sont alors illuminés pour un spectacle féérique.

Par contre, attendez vous à voir beaucoup de monde. C'est un spectacle très prisé des japonais mais aussi des touristes qui viennent au Japon en automne, spécialement pour l'occasion.

Calendrier des érables rouges au Japon

Comme le phénomène est fortement lié à la baisse de température, le changement de couleur ne se produit pas à date fixe, et varie aussi en fonction de la situation géographique :

  • Hokkaido de fin septembre à mi-octobre
  • Nord de Honshu, de mi-octobre à début novembre : Takayama, Nikko, Nagano, Kanazawa
  • Le centre et le Sud de mi-novembre à début décembre : Tokyo et le Kanto, le Kansai (Kyoto, Osaka, Nara.) et toute la partie sud de l'archipel (Hiroshima, Shikoku, Kyushu)
Où voir les érables rouges en automne à Kyoto

Durant l'automne Kyoto change progressivement de couleurs et se pare de rouge, orange et jaune. Les érables Momiji sont spectacle unique à ne pas manquer. Voici la sélection des meilleurs endroits pour en profiter

Quels sont les arbres qui changent de couleur ?

Les érables japonais sont vraiment les plus remarquables. Suivant les variétés, les couleurs automnales vont du jaune au rouge en passant par diverses nuances d'orange. Le spectacle peut être contemplé dans de nombreux jardins et parcs de Kyoto. A Arashiyama (le quartier Est de Kyoto), les gens se massent depuis le pont Togetsukyo pour admirer les montagnes environnantes où des érables poussent au milieu d'autres essences, créant ainsi un patchwork de couleurs étonnantes.

Le ginkgo biloba est aussi un arbre emblématique de la saison. On l'appelle aussi « l'arbre aux mille écus » car ses feuillent passent du vers au jaune or. Contrairement aux érables Momiji, c'est un arbre qui ne pousse pas vraiment en pleine nature, mais on le trouve régulièrement dans les parcs ou même en pleine ville, par exemple à Tokyo. Lors d'un passage à Takayama, je suis tombé par hasard d'une balade dans les rues sur un petit temple avec un énorme ginkgo dont les feuilles or offraient un contraste unique avec les tons sombres des bâtiments alentours.

Il y a aussi de nombreuses essences qui participent à l'ambiance de Koyo, comme les charmes ou les zelkova. Les cerisiers sakura voient aussi leur feuillage changer de couleur vers des tons rouges orangés, même si c'est moins spectaculaire.

Le spectacle attire chaque année de nombreux voyageurs et il devient parfois difficile de pouvoir prendre des photos sans avoir beaucoup de monde devant soit. Je vous conseille donc d'éviter les week-ends et de venir le matin tôt pour profiter pleinement de la contemplation des feuillages d'automne.Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Sur le même thème

Partir faire du ski au Japon ?

Les stations de ski au Japon sont ouvertes de mi décembre à avril. La haute saison se situe entre mi janvier et fin février. Les stations sont alors très fréquentées, surtout pendant les week-ends et les vacances scolaires.

Où et quand voir les cerisiers en fleur

La floraison des sakuras n’est pas un événement banal au Japon. L’éclosion des bourgeons de ces fleurs est impatiemment attendue par tous les Japonais et des dizaines de milliers de touristes.

Voir un tournoi de sumos

Il y a 6 tournois officiels de sumo, ils sont organisés dans quatre villes du Japon : Tokyo, Fukuoka, Nagoya et Osaka. Ils ont lieu les mois impairs et durent 2 semaines. Les combats les plus prestigieux sont les derniers du tournoi.

Gardons le contact