Partager Tweet Partager Epingler

Kurama est une ville rurale dans les montagnes du nord de la ville de Kyoto. Située à moins d'une heure du centre-ville la région est assez facile d’accès. Ainsi, le moyen de transport le plus commun et qui offre le plus de confort pour apprécier le paysage reste le train. Votre voyage commencera à la station Demachiyanagi. Depuis cette zone urbaine vous verrez le paysage se mouvoir graduellement en un cadre montagneux et mystérieux. Se rapprochant de la dernière station, vous verrez de nombreux arbres longeant le chemin de fer.

Comme les cerisiers et les érables qui, au printemps rougissent de toutes leurs fleurs et agrémentent l’aura bucolique de la ville avec une touche pourpre des plus romantiques. Bientôt vous atteindrez destination, ces signes annonçant l’arrivée prochaine à la gare de Kurama. Une fois au pied de la montagne éponyme, notamment en sortant de la gare, vous vous retrouverez face à ce visage si célèbre, d’un vermillon aussi éclatant que les fleurs des cerisiers au printemps. Il s’agit du gobelin à nez long, localement appelé Tengu et qui fait partie des vestiges ayant fait la renommée de l’endroit. A partir de là, le ton vous sera donné, et une belle expédition pleine de surprises vous attend.

Kurama : le lieu indiqué pour se ressourcer

Avec son aura simple et conservateur, Kurama est la ville qui représente parfaitement le Japon à son état le plus traditionnel. A ce titre, Kurama offre de nombreuses activités et programmes de détente, le tout dans une atmosphère bucolique et atypique. Vous pourrez ainsi vous prélasser à Kurama Onsen, un ryokan situé à l'extrémité supérieure de la ville de Kurama et qui offre des bains intérieurs et extérieurs, tous axés sur la relaxation. L’endroit se trouve à seulement 10 minutes de marche en partant de la gare, ainsi vous aurez tout le loisir de flâner sur un sentier romanesque. Le chemin pour y parvenir, qui est la seule route de la ville, est en effet très appréciable, car longeant la rivière, elle offre un visuel extatique.

Un cadre bucolique renfermant de somptueux vestiges architecturaux

L'attraction principale de Kurama est définitivement Kurama-dera. Ce temple bouddhiste situé le long de la pente abrupte qui surplombe la ville renferme de nombreuses merveilles architecturales. En effet, les principaux bâtiments du sanctuaire se dressent sur une terrasse logeant dans versant de la montagne au pied de laquelle verdoie une splendide vallée boisée. Les âmes aventureuses iront certainement gravir ce mont et s’adonner à une expédition trépidante d’environ 30 à 45 minutes. Mais pour quelques yens, vous pourriez aussi choisir de faire le trajet en téléphérique.

Ainsi, vous apprécierez plus tranquillement la vue imprenable qui donne sur la montagne. Vous aurez alors une idée de la splendeur du second endroit qui enchanterait votre passage à kurama à savoir le mont Yuki Jinja. Là se dresse un sanctuaire dont l'édifice principal cache une piste de randonnée qui s’insinue dans les profondeurs de la forêt. Celle-ci passe par plusieurs autres structures du temple et fini sur Kibune.

Après une immersion en ces lieux d’enchantement, nul doute que le cœur et l’âme se verront requinqués, prêts à se lancer de nouveau dans un traintrain presque insupportable mais qui au final n’est qu’une parenthèse en attendant votre prochaine visite au fin fond des splendeurs de la ville de Kurama.

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Train : Ligne Eizan depuis Demachiyanagi jusqu'à Kibune-guchi (non compatible avec le JR Pass)
  • Adresse
    1074 Kurama Honmachi, Sakyo-ku
  • Horaires
    Kurama-dera ouvert tous les jours de 9h à 16h30
  • Prix
    Kurama-Dera : 200¥
    Yuki Jinja : gratuit
  • Site officiel
    http://www.kuramadera.or.jp (en japonais)

A voir depuis Kurama

Kibune au nord de Kyoto, un village historique

Kibune, un village aux allures traditionnelles

~ 850 m

Petit village typique dans les montagnes du nord de Kyoto, Kibune offre une promenade verdoyante Kibune. Ne maqnuez pas également on sanctuaire shinto situé dans l'unique rue du village.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !