Partager Tweet Partager Epingler

L’iPhone est mon fidèle compagnon depuis 5 ans et j’aurais du mal à m’en passer dans ma vie au quotidien. Je ne suis pas non plus addict, mais j’ai pris goût à cette connectivité permanente, de pouvoir accéder à des services que je sois chez moi, dans la rue ou au travail. Mais qu’en sera-t-il au Japon ?

Les usages que l’on fait de son téléphone en vacance peuvent être légèrement différents des besoins que l’on peut avoir au quotidien. Certes, le mail et les réseaux sociaux sont omniprésents dans toutes les situations, mais lors de mon voyage au Japon il y a une application que je vais utiliser de façon intense : Google Maps. Oui, je suis sur iPhone et je ne vais pas utiliser l’application Plan de Apple, mais celle de Google. Je la trouve toujours aussi bien conçue, la recherche par point d’intérêt fonctionne très bien, la liste de mes hôtels apparaît directement sur la carte, …

Sauf que pour vraiment utiliser Google Maps, il faut une connexion internet. Je pourrais précharger en local les cartes d’un endroit mais sur une zone aussi vaste que Tokyo, je ne sais pas si cela serait vraiment complet. Je ne veux pas non plus devoir trouver un point d’accès Wifi gratuit pour me brancher et savoir où je suis.

Les solutions pour un accès 4G au Japon

Je passe rapidement sur le fait d’utiliser son abonnement français au Japon. La facture peut grimper très vite. Au pire cela peut dépanner mais ce n’est pas une solution viable pour 3 semaines.

Je pourrais acheter une carte mobile au Japon, elle prendrait alors la place de la carte SIM dans mon iPhone. Outre le fait de devoir « perdre du temps » à acheter la carte une fois sur place, cela mettrait hors-service mon numéro français. En cas d’urgence je ne pourrais plus être contacté ni par téléphone, ni par SMS.

Finalement, la solution la plus pratique est celle du pocket-wifi.

Le Pocket Wifi

Il s’agit tout simplement d’un boitier 4G qui crée une connexion WIFI privée. Jusqu’à 5 appareils peuvent se connecter en même temps. Outre l’iPhone, cela permet aussi de connecter un ordinateur portable. Les hôtels proposent tous un accès Wifi aux occupants, mais parfois il n’est disponible qu’à la réception (là où est installé la box). Le Pocket Wifi permet une réelle indépendance.

Je vais aussi essayer de l’utiliser dans le train. Car oui, j’ai parfois de longues heures sur les rails, j’espère profiter de ce temps pour publier des articles. A tester quand même, car vu la qualité de la connexion 3G en France quand on est dans le TGV, j’ai quand même quelques doutes mais le Japon est parfois tellement surprenant.

Le Pocket Wifi devrait normalement m’attendre à mon premier hôtel le jour de mon arrivée à Tokyo. Et lorsque le jour de mon retour sera arrivé, je n’aurais qu’à mettre le boitier dans la pochette prévue à cet effet et glisser le tout dans une boite aux lettres. Tout simplement.

Je ne manquerai pas de vous donner mon avis sur les performances du Pocket wifi, et de la qualité du service. En attendant, place aux derniers préparatifs.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler
Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !