Partager Tweet Partager Epingler

C’est une question que se posent toutes les futures mamans, et finalement on trouve assez peu de réponses sur internet. Il y a de nombreux conseils pour partir avec des enfants mais pas de vrai bon résumé des pour et contre un voyage au Japon enceinte. Nous avons réuni en un article tous les éléments afin de répondre aux futures mamans qui souhaiteraient voyager au Japon !

Je suis enceinte, puis-je partir au Japon ?

Partir au Japon en attendant un enfant, une question très importante, surtout si vous avez déjà faites toutes vos réservations. Ensemble, nous allons voir quelle période privilégier pendant la grossesse pour voyager, les petites choses auxquelles vous devrez faire attention sur place, et comment bien profiter de son voyage malgré tous les petits soucis liés à la grossesse comme la fatigue.

Voyager au Japon enceinte n’est ni impossible, ni très compliqué, cela demande juste un peu plus d’organisation avant de partir sur place, et plus de vigilance au cours du séjour !

A quel moment de sa grossesse voyager au Japon

Le meilleur trimestre pour voyager enceinte pendant votre grossesse, c’est le deuxième. Dès la fin du 3è mois et jusqu’à la fin du 6è mois, vous profiterez presque pleinement de votre voyage au Japon.

Pourquoi pas au début ou à la fin de la grossesse ? Au début de votre grossesse, les risques de fausses couches sont plus élevés, surtout si c'est votre premier enfant. Et les nausées très présentes et surprenantes. Si on parle surtout de nausées matinales, elle apparaissent parfois à n’importe quel moment de la journée, et vous empêcheront de bien vivre votre séjour. De plus, la fatigue vous tombe dessus d’un coup, et lors d’un séjour au Japon, on marche beaucoup et les journées sont longues, ce qui sera très difficile à vivre fatiguée.

En fin de grossesse, certaines compagnies aériennes refusent d’embarquer les femmes enceintes, surtout les 2 derniers mois. La fatigue revient, surtout à cause du poids du bébé dans votre ventre. Et plus vous approchez du terme, plus le risque d’accouchement prématuré augmente et vous préfèrerez sans doute que cela arrive chez vous en terrain connu plutôt qu’au Japon !

Pour toutes ces raisons, les voyages, qu’ils soient au Japon ou ailleurs, sont à privilégier au cours du 2è trimestre si possible.

Quelle saison à privilégier ?

Il s'agit plus d'une saison à proscrire : c’est l’été. Enceinte, je vous conseille d’éviter un voyage entre début juin et fin septembre. La chaleur et le climat lourd et humide vous rendront le séjour encore plus difficile si vous êtes enceinte.

L’hiver, assez rude même s'il ne dure que 2 mois, ce n’est pas la meilleure saison pour voyager enceinte au Japon, mais contrairement à l’été, vous pourrez adapter votre tenue facilement en superposant les couches de vêtements chauds !

Finalement, les meilleures saisons pour voyager enceinte au Japon sont le printemps (de mars à mai) et l’automne (d’octobre à décembre).

Bien vivre son vol pour le Japon quand on est enceinte

Le vol est sans doute la partie la plus pénible du voyage puisque pour aller au Japon, il faut pas moins de 12h depuis la France ! Et 12 heures immobilisée c’est très très long lorsqu’on est enceinte. Alors comment tenir bon, comment tenter de bien vivre le vol jusqu’à Tokyo ?

Idéalement, voyagez de nuit, la fatigue naturelle vous aidera sans doute à dormir. Portez des vêtements amples, des chaussures confortable et prévoyez des bas de contensions, même si vous n’avez pas l’habitude d’en porter ! En effet, vos chevilles pourraient bien doubler de volumes et il faut souvent plusieurs heures au sol avant de les voir dégonfler.

Si besoin, demandez des décontractants à votre médecin pour favoriser votre endormissement en vol. Prévoyez à boire, ou n’hésitez pas à solliciter le personnel de bord pour vous désaltérer car en cabine, vous vous déshydraterez bien plus vite que d’habitude ! Si possible, choisissez un siège sur la première ligne de votre classe, car en plus d’être proche des toilettes, l’espace pour vos jambes est plus important !

Les précautions sur place

Se ménager

Au cours d’un voyage au Japon, on a tendance à vouloir tout voir, tout essayer, tout visiter. Sauf qu’enceinte, vous devrez prendre en compte le facteur fatigue. Ménagez vos efforts pour tenir tout le séjour, ne vous épuisez pas dès les premiers jours au risque de subir toute la fin de votre voyage ! Privilégiez les transports pour vous déplacer, et ne vous chargez pas trop en début de journée !

Comment s’habiller ?

Les chaussures sont l’éléments stratégique de votre séjour au Japon ! Ayez de bonnes chaussures, confortables, ni trop lourdes car elles vous fatigueraient, ni trop fines car votre dos n’apprécierait pas. Côté vêtements, là-aussi, c’est le confort avant tout ! Prenez des vêtements amples, ou dans lesquels vous vous sentez bien et pas trop serrés à la ceinture, puisqu’en fin de journée après 3 repas, votre petit ventre s’arrondira un peu plus !

Adaptez vous à la saison en n’oubliant pas un petit chapeau ou une casquette en cas de fort soleil, ou en prenant de quoi rester au sec en cas de pluie. Minimiser le risque de tomber malade est primordial !

Penser à s’hydrater

Enceinte, on boit beaucoup plus que d’habitude. Ne vous privez surtout pas de boissons dans la journée, d’autant que les distributeurs de boissons sont partout dans la rue ! Multipliez les plaisir en goûtant pleins de boissons différentes comme le Calpis, les jus de fruits, les thés etc !

Attention à la clim !

Véritable confort au Japon, la climatisation est omniprésente au cours de votre séjour. Dans les restaurants, les centre commerciaux, les transports, la clim vous rafraîchira ou vous réchauffera. Cependant, les gros changements de température sont à surveiller car pour les non habitués comme nous, c’est souvent synonyme de coup de froid ! Attention donc à ne pas prendre froid en arrivant trempée dans un train climatisé en été au risque d’en ressortir avec un rhume carabiné !

Pas d’auto médication, partez avec vos médicaments

Et qui dit coup de froid ou petit rhume, dit traitement ! Mais là encore, enceinte, tout est plus compliqué ! Avant de partir au Japon, parlez en à votre médecin pour qu’il vous prescrive des médicaments adaptés à votre grossesse, histoire de vous faire une mini trousse de premiers soins, sans oublier un stock de boîte de Doliprane, votre meilleur ami pendant la grossesse !

Evitez les transports en heure de pointe

En heure de pointe, les métro et trains JR sont ultra bondés ! Vous serez donc gênée par la foule qui vous serrera de toute part pendant le trajet. Essayez donc de partir en dehors de ces heures.

Prévoyez des en-cas

Si les baisses de tension font votre quotidien (à ne pas confondre avec de l’hypertension) prévoyez quelques en-cas, casse-croûtes ou grignotage pour tenir le coup jusqu’au prochain repas. Par exemple, si votre tension baisse sur le coup des 11h et que vous ne pensez pas manger avant 13h, arrêtez vous dans un combini pour prendre un paquet de gâteau, un onigiri ou autre chose pour vous remplir l’estomac d’ici le déjeuner pour ne pas risquer le malaise !

Il vaut mieux grignotter 1 ou 2 fois dans la journée, que vous priver pour ne pas manger entre les repas que de tomber dans les pommes ! Vous vous préoccuperez de votre ligne plus tard!

Repérez l’hôpital le plus proche

Au cas où, même si on souhaite que tout se passe bien pendant le séjour, mieux vaut repérer un hôpital proche de votre hôtel ou même l’hôpital international si vous êtes à Tokyo (Hôpital International St Luke à Tokyo).

Se laver les mains avant chaque repas

Si se laver les mains avant chaque repas est préconisé toute la vie, ça l’est encore plus au cours d’une grossesse lors d’un séjour à l’étranger pour minimiser au maximum le risque de souci alimentaire comme les intoxications. Bien sûr, le risque est déjà faible au Japon qui est un pays très sain, mais « on ne sait jamais » et « mieux vaut prévenir que guérir » !

Que manger au Japon enceinte ?

Manger au Japon est un vrai plaisir et surtout comporte très peu de risques pour la santé, en tout cas en temps normal. Enceinte, vous devez faire bien plus attention à tout ce que vous allez manger, et surtout au conditionnement et la cuisson ! Voici quelques points pour minimiser les risques et profiter malgré tout de la cuisine japonaise, si délicieuse, lorsqu’on est enceinte :

  • Pas de sushis / sashimis
  • Pas d’oeufs crus
  • Attention aux fruits de mer
  • Faites vous plaisir en mangeant du poisson cuit !
  • Privilégiez les boissons en bouteille
  • Attention aux grillades et à la vente de nourriture dans la rue
  • Pas de viande saignante ou crue !
  • Pas de bière Asahi !!! Ni Kirin, ni Yebisu ! Et pas de saké

Bilan

La grossesse n’est pas une maladie, on peut tout à fait profiter de ses vacances ou de son voyage au Japon, à quelques exceptions près puisque oui, certes, on ne mange pas les fameux sushis, on ne se rafraichit pas en fin de journée avec une bière Asahi, mais on en prends quand même plein les yeux et le Japon n’étant pas un pays stressant ou oppressant pour les touristes, on profite de cette ambiance zen et très respectueuse tout au long du séjour !

Partir en voyage au Japon pendant sa grossesse n’est donc pas impossible ou risqué sauf en cas de grossesse pathologique mais nécessite pas mal de précautions et un peu plus de préparation qu’un voyage normal !

Sur le même thème

Partir au Japon avec un adolescent : que faire ?

Voyage au Japon avec un ado

Le Japon est une destination riche en découvertes, suscitant l'émerveillement à chaque instant. Les ados apprécieront plus que tout ce voyage sur les traces des Samouraïs où traditions séculaires flirtent avec les technologies avant-gardistes.

Partir au Japon avec son bébé : est-ce possible ?

Voyage au Japon avec un bébé

Emmener son bébé en voyage peut-être assez stressant et fatigant que ce soit pour le bébé que pour les parents. Nous avons choisi pour vous le Japon, une destination unique, à ne pas rater pour un voyage inoubliable avec son bébé.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !