Partager Tweet Partager Epingler

7h55, j’arrive à la réception du ryokan pour le petit déjeuner prévu à 8h. Sauf que 5 minutes en avance ce n’est pas encore l’heure. Je patiente et les hôtes me font entrer dans la salle de restaurant. Là, c’est le choc.

C’est épuré, c’est zen, c’est beau. La vue sur le jardin est superbe, et je ne savais pas encore que mes papilles allaient aussi être aux anges. J'adore les panneaux coulissants qui dévoilent progressivement le décor.

Magnifique salle avec tatamis au sol et vue sur un petit jardin
Magnifique salle avec tatamis au sol et vue sur un petit jardin
Décoration très rafinée et traditionnelle, avec tokonoma de saison
Décoration très rafinée et traditionnelle, avec tokonoma de saison
Jardin japonais avec une énorme azalée de plus de 300 ans
Jardin japonais avec une énorme azalée de plus de 300 ans

Petite salade avec quelques morceaux de boeuf, poisson, omelette, légumes marinés, riz, soupe de miso, thé et surtout cette merveilleuse pâte de miso qui est chauffée sur une grosse feuille. On l’étend ensuite sur le riz. C’est absolument divin, et profite de cette atmosphère. La seule chose un peu difficile est de rester assis sur les genoux, cette position est très inconfortable pour moi et mon dos me fait rapidement souffrir. Je ne suis décidément pas japonais.

Petit déjeuner traditionnel japonais
Petit déjeuner traditionnel japonais

Le jardin n’est pas très grand mais très joli, avec une énorme azalée qui aurait plus de 300 ans. Au fond de la pièce, un tokonoma avec une présentation traditionnelle : kakemono avec un paysage automnal, petit bouquet d’ikebana représentant aussi la saison. La décoration est vraiment soignée et choisie avec beaucoup de goût.

Dans un tokonoma, un kakemono avec un paysage d'automne et une composition florale
Dans un tokonoma, un kakemono avec un paysage d'automne et une composition florale

Je quitte le ryokan pour une dernière balade avant de repartir à la gare. Je découvre un temple que je n’avais pas vu la veille, avec une magnifique pagode. Juste à côté, un énorme ginkgo biloba. Malheureusement les feuilles sont encore vertes. Si elles avaient été couleur or, l’image aurait été superbe !

Pagode à 3 étages
Pagode à 3 étages
Très vieux Ginko Biloba à côté d'un temple bouddhiste
Très vieux Ginko Biloba à côté d'un temple bouddhiste

Tous les matins à Takayama se tiennent deux petits marchés avec des producteurs locaux. On y trouve surtout de l’alimentaire (légumes, fruits, un peu de viande et poisson) mais aussi quelques breloques destiné aux touristes.

Il est déjà l’heure de repartir vers la gare et attendre le prochain train pour Nagoya. Il faut beau, je profite du paysage. Une fois arrivé, j’ai un peu d’attente pour le prochain Shinkansen à destination de Tokyo. Cela faisait un moment que j’avais envie de gouter un de ces fameux Bento. Il y en a en vente partout dans la gare, j’en pend un et le savoure dans le train. Une grosse escalope de porc panée avec une sauce au miso, quelques légumes pickles, du riz. C’est finalement simple mais bon.

Le plaisir de manger un bento pendant un trajet en shinkansen
Le plaisir de manger un bento pendant un trajet en shinkansen
Vue sur le Mont Fuji depuis le Shinkansen en direction de Tokyo
Vue sur le Mont Fuji depuis le Shinkansen en direction de Tokyo

Dans le shinkansen qui me ramène vers Tokyo, je peux enfin voir le Mont Fuji. Il commence à faire nuit, la lumière est loin d’être optimale mais je peux finalement contempler le volcan emblématique, maigre consolation de ma journée passée sous la pluie à Kawaguchiko.


Gardons de contact

Partager Tweet Partager Epingler
Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !