Partager Tweet Partager Epingler

De part sa géographie et son climat, le Japon soumis à plusieurs risques naturels. Typhons, tremblements de terre et tsunamis sont les risques naturels les plus fréquents. Heureusement, les dangers restent rares et n'empêchent pas les touristes de venir découvrir ce pays exceptionnel et authentique. Le gouvernement prend en effet de nombreuses mesures pour surveiller et alerter au plus tôt la population dès les premiers signes.

Les typhons

Pendant l'été, les pluies sont donc fréquentes et parfois le phénomène s'amplifie et le Japon se voit frappé par des typhons. Ce sont des vents puissants qui peuvent souffler à plus de 110 km/heure et causer des dégâts. Ils apparaissent entre mai et octobre, et s'accompagnent de flashs spéciaux à la télévision et même chez nous en France on entend souvent parler de ce phénomène. Alors faut-il en avoir peur et comment réagir quand on est en vacance à ce moment là ?

Vous verrez que les japonais prennent les typhons au sérieux mais que la vie ne s'arrête pas pour autant. Ils s'y sont habitués et surtout les infrastructures sont adaptées pour résister. En tant que touriste en vacance, j'ai subit plusieurs typhons, et même si cela complique un peu le planning de visite, ce n'est pas non plus une raison pour rester enfermé dans sa chambre d'hôtel toute la journée.

Activité volcanique

Le Japon est composé de plusieurs îles volcaniques, et d'ailleurs la montage la plus emblématique, le Mont Fuji, est un volcan. Régulièrement, des volcans entrent en éruption. En septembre 2014, l'éruption soudaine du Mont Otake au centre du pays a été la plus meurtrière depuis près de 90 ans. Une soixantaine de randonneurs ont perdus la vie. L'agence météorologique japonaise surveille un certain nombre de sites sensibles et émet des alerte en fonction du danger potentiel.

Tremblements de terre

Le Japon est implanté sur une zone à fort risque sismique. Tokyo est très souvent touché par ce phénomène mais les médias étrangers ont tendance à amplifier fortement les choses. Des milliers de secousses ont lieu chaque année, et certaines sont à peines perceptibles. Si vous restez plusieurs semaines au Japon, vous en ferez certainement l'expérience, sans vous en rendre compte.

Les bâtiments sont depuis longtemps construits avec des normes anti-sismiques, et encaissent sans broncher la plupart des secousses. Les japonais sont aussi sensibilités à ce phénomène dès leur plus jeune âge et save faire preive de sang froid lors d'un tremblement de terre.

Inondations et tsunamis

Les tsunamis sont aussi des risques naturels fréquents au Japon. C'est une énorme vague qui se déplace très rapidement suite à un phénomène géologique important, tel qu'un affaissement de plaque océanique. Nous avons tous en tête le tsunami de mars 2011 et de la catastrophe de Fukushima. A l'origine, un violent tremblement de terre d'une magnitude 9 qui s'est produit au large des côtes du nord-est du pays. Il a engendré un tsunami avec des vagues de plus de 30 mètres qui ont parcouru jusqu'à 10 kilomètres à l'intérieur des terres, et dévastées près de 600 kilomètres de côtes.

Heureusement, les tsunamis meurtriers sont très rares.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter les notes d'informations sur les risques naturels au Japon sur le site de l'ambassade de France au Japon.

Réservez votre voyage au Japon

Vérifiez la disponibilité d'un hébergement sur Booking.com ! Vous pouvez réserver une chambre sans paiement à l'avance, vous ne payez qu'au moment du départ. Les annulations sont également gratuites jusqu'à votre arrivée.

Sur le même thème

Partir au Japon pendant la saison des pluies

Le Japon a lui aussi sa saison des pluies. Les plus pessimistes y voient des journées de pluies diluviennes non stop, mais la réalité est quand même plus nuancée

Gardons le contact