Partager Tweet Partager Epingler

Le temple Nishi Honganji est classé au patrimoine mondial de l'Unesco et vaut le coup d'être visité, il est étonnant que peu de touristes prennent la peine de s'y déplacer. Non seulement il est très beau, mais en plus il est gratuit. Situé au centre ville de Kyoto à quelques minutes à pied de la gare de kyoto. Ce temple, possèdant plusieurs Trésors Nationaux est classé au patrimoine de l'Unesco, il appartient également à la secte Jodo.

A l'origine il s'agissait d'une entité gigantesque qui a été transféré à plusieurs reprises et trouve son emplacement actuel en 1592 grâce à la donation de terrain par Toyotomi Hideyoshi. En 1602, une division dans la secte Jodo a donné naissance à deux Hongan-ji : le Nishi à l'Ouest et l'Higashi à l'Est.

C'est donc l'autre temple à voir non loin de la gare. Il est situé sur l'une des plus grosses artères de la ville, l'avenue Horikawa. C'est une visite paisible, comme il est habituel dans les temples. S'il n'est pas aussi grand que le Higashi-Hongan-ji, il n'en reste pas moins vaste et a aussi été mieux conservé.

Ces superbes constructions en bois à la hauteur impressionnante et à la décoration majestueuse sont très reposantes. Il faut passer du temps là-bas, et n'hésitez pas à rentrer dans les grands halls pour profiter de l’intérieur (pensez à retirer vos chaussures).

Au sein de l'enceinte, vous pourrez admirer :

  • Le bâtiment Goei-do est impressionnant par ses dimensions, il est dit qu'il peut accueillir jusqu'à 1200 personnes ;
  • Le bâtiment Amidado abrite l'image de Bouddha et il est relié au bâtiment Goei-do par un immense couloir ;
  • La porte Karamon est une magnifique porte peinte à ne pas manquer, elle est décorée de très superbes sculptures ;
  • Daishi-do, la salle du fondateur hébergeant une statue assise de Shinran, le fondateur de l'école bouddhique japonaise Jodo-Shinshu ;
  • Les extérieurs sont aussi très intéressants avec des espaces de gravillons clairs, des pins tordus et un ginko qui se pare de couleurs d'or à l'automne.

Avec son frère le Higashi Hongan-ji, ces deux temples bouddhistes sont impressionnants et en plus gratuits. Les bâtiments sont impressionnants, les salles de cérémonies extrêmement bien conservées. Ne faîtes pas l'impasse sur ce temple en plein coeur de la ville où vous raterez quelque chose. Si vous arrivez juste avant la fermeture, vous aurez certainement la chance d'entendre les bonzes commencer leur prière au son de leur musique de percussion

Informations pratiques

  • Comment s'y rendre
    Bus : station Nishihongan-ji mae des lignes 5, 9 et 28
    Métro : station Karasuma Nanajo, sur la ligne Karasuma
    A pied : 15 minutes depuis la gare
  • Adresse
    Hanayacho-sagaru, Horikawa-dori, Shimogyo-ku, Kyoto
  • Horaires
    Ouvert tous les jours 5h30 à 18h00
    Fermeture à 17h30 en mars, avril, septembre et octobre ; fermeture à 17h de novembre à février
  • Prix
    Entrée gratuite
  • Site officiel
    http://www.hongwanji.or.jp (en anglais)

Autour du Nishi Hongan-ji

Gare de Kyoto : gigantesque et audacieuse

Gare de Kyoto

~ 900 m

Avec son architecture extraordinaire, la gare de Kyoto vaut le temps de l'aprécier lors de votre arrivée.

Temple To-ji à Kyoto et sa majestueuse pagode

Temple To-ji

~ 1.3 km

Uu temple bouddhiste remaquable avec sa grande pagode de 5 étages qui est devenue un des emblèmes de la ville..

Higashi Hongan-ji : le Temple de l’Est des Voeux premiers

Higashi Hongan-ji : le Temple de l’Est

~ 650 m

Ne manquez pas ce magnifique temple qui est l'une des plus grandes structures de bois au monde. Le Higashi Hongan-ji est un endroit peu fréquenté par les touristes, notre coup de coeur !

Shosei-en : le jardin discret du Higashi Hongan-ji

Shosei-en : le jardin discret du Higashi

~ 1.1 km

Le jardin Shosei-en est un endroit un peu secret de Kyoto. Avec 4 pavillons pour la cérémonie du thé, son étang et ses ponts, c'est un des plus beaux jardins de la ville.

Gion : le quartier traditionnel au cœur de Kyoto

Le quartier de Gion

~ 2.5 km

Gion, un quartier traditionnel où l’effervescence des lieux de divertissement épouse l’élégance des différents sites historiques et artistiques qui font la réputation du Japon.

Yasaka-jinja : le sanctuaire du quartier du Gion

Yasaka-jinja et sa cloche

~ 2.8 km

Le sanctuaire Yasaka-jinja impressionne avec son immense porte rouge. A la nuit tombée, il est illuminé de centaines de lanternes.

Nishiki : le plus grand marché culinaire traditionnel de Kyoto

Le marché de Nishiki

~ 1.9 km

Nishiki est plus grand marché culinaire traditionnel de Kyoto. Cette rue commerçante étroite est composée de plus d'une centaine de magasins et de restaurants.

Teramachi et Shinkyogoku, les arcades commerçantes de Kyoto

Teramachi et Shinkyogoku

~ 2.2 km

Teramachi et Shinkyogoku sont des rues piétonnes composant un véritable petit labyrinthe de magasins et restaurants typiques.

Musée du manga de Kyoto

Musée International du manga

~ 2.4 km

Le Musée International du Manga vous invite à découvrir un art très ancré dans la culture japonaise, à travers plus de 300,000 livres et des expositions

Château de Nijo à Kyoto : l'ancienne résidence du shogunat Tokugawa

Château de Nijo

~ 2.6 km

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le château de Nijo dévoile la beauté de l’architecture japonaise ainsi que de magnifiques jardins.

Gardons de contact

Ne manquez aucune de mes aventures au Japon

Abonnez-vous à ma lettre d'information :

Rassurez-vous, je déteste les spams autant que vous

Laissez un commentaire !